S’aimer à ne plus se quitter

Ce vendredi soir, les Pionniers accueillaient l’Etoile Noire de Strasbourg dans un duel à couteaux tirés. Toutes deux sur des dynamiques négatives, les deux formations avaient à cœur d’engranger quelques précieuses unités face à leurs opposants du soir. Si les Alsaciens ne comptaient aucun point au coup d’envoi, les locaux, un peu plus gâtés, n’ont plus connu l’ivresse de la victoire depuis six rencontres. Pour cet affrontement, les Pionniers retrouvaient deux cadres. L’attaquant suédois Henric Andersen, et le défenseur canadien Luke Juha, de retour de sa commotion et qui disputaient sa première rencontre sous le maillot rouge. Les deux équipes sont prévenues, malheur aux vaincus !


Indisciplinée domination

Très en vue face à Epinal mardi, Sabol prenait place devant le filet. Face à lui Chabera posait sa gourde sur le filet et débutait la rencontre. Si les Pionniers devaient toujours composer sans Luomi, Lamboley, Rundgren, Pulliainen et Biscard, les strasbourgeois, eux, devaient notamment jouer sans Nikkila, Chapelier et Trudeau. L’entame est chamoniarde. Cerkovnik lançait le premier à la cage. Les deux équipes goûtent très tôt au banc des pénalités. Sulc enregistre 2 minutes + 10 minutes pour charge dans le dos. Strasbourg se montre néanmoins dangereux. Augstkalins reprend devant le but mais manque la cage. Fujerik lui répond d’une remontée de glace en solitaire. Après un peu plus de quatre minutes, Chamonix ouvre la marque. Erdugan gratte la rondelle, Andersen la récupère et sert Johnston qui conclut, 1-0 à 4’06. Quatre minutes plus tard, Honka écope d’une pénalité largement évitable suite à une charge à l’endroit de l’ex-pionnier Paul Schmitt. Sur le jeu de puissance, Dikis marque de loin, Sabol est masqué, 1-1 à 8’59 [5-4]. Malgré la réduction de l’écart, Chamonix engrange un nouveau jeu de supériorité sur l’égalisation. Johnston lance au but, le puck revient en arrière à Fujerik qui expédie la rondelle au fond d’un slap puissant 2-1 à 9’58 [5-4]. Les Pionniers reprennent l’avantage pour quelques minutes, mais se manquent en sortie de zone. Strasbourg profite de l’offrande faite par les chamoniards et égalise par Valentin Mathieu, 2-2 à 12’20. Les occasions sont nombreuses, et l’approximation des deux défenses laisse des espaces. Les Pionniers sont trop indisciplinés et provoquent des fautes évitables, dans un tiers pourtant dominé territorialement par les joueurs de Leime.

Chamonix passe devant

Strasbourg attaque l’acte 2 de la rencontre en supériorité pour 45 secondes. Sur le retour à 5, Plaire part en échappée, mais le portier sort la botte gauche. Chamonix reprend l’avantage après 3 minutes 30 en deuxième. Sur une belle phase de possession à l’offensive, Andersen décale Erdugan. Le suédois d’un vif freinage, se débarrasse de son défenseur et alerte Johnston, qui terminait le travail en face à face, 3-2 à 23’22. Les Pionniers connaissent un temps fort et profitent de moultes jeux de supériorité face à des alsaciens qui s’indisciplinent dans ce début de tiers médian. Les locaux obtiennent de nombreux avantages numériques, mais ne profitent pas de ces cadeaux visiteurs. Les rouges et blancs dominent largement, mais le portier strasbourgeois assure l’essentiel face à Fujerik en fin de période. Malgré une pénalité contre le double buteur Andrew Johnston, les Pionniers sont devant après 40 minutes, 3 buts à 2.

Strasbourg s’accroche

Comme lors du deuxième acte, Strasbourg reprend le tiers en supériorité. Dès l’entame, Johnston passe proche du triplé, puis Andersen est lui aussi à quelques centimètres de faire retentir la sirène de but. Malgré une nouvelle punition alsacienne, les Pionniers subissent un contre éclair signe Leroux, qui prenait de vitesse la défense et obligeait Sabol à une parade de classe sur sa ligne. Le portier récidive sur un lancé de Burgert et sortait la botte de fort belle manière. A moins de dix minutes du terme, l’Etoile Noire se met en lumière et connait une bonne période. Dominés, les Pionniers tentent de contrer. Une pénalité différée est annoncée, mais sur le jeu à 6 contre 5, Andersen du revers passe proche de donner un break d’avance aux siens. Ces deux minutes auront l’avantage de permettre aux chamoniards de respirer, malgré une bonne incursion à 3 contre 1 des joueurs de Bourdages. A moins de six minutes du terme, Strasbourg est récompensé. Laplace manque son dégagement plein axe, Josepher récupère, lance, Leroux coupe la trajectoire au deuxième poteau et marque. Quel but évitable ! 3-3 à 54’23. Dans une mauvaise période, Heikki Leime prend son temps mort. Chamonix est dans le dur et se fait pénalisé à moins de quatre minutes du terme. Goncalves est appelé au banc d’infamie. En infériorité, Sabol sauve les siens d’un arrêt plongeant sur Dikis, excentré à gauche. Les deux équipes s’offrent des occasions, mais pas de vainqueur après soixante minutes.

Prolonger le plaisir

En prolongation, les premières situations sont pionnières. Johnston puis Birbaum s’essayent, mais Strasbourg résiste. Quelques secondes plus tard, la ligne change et Fujerik manque sa reprise sur un service d’Andersen. Les visiteurs répondent d’un face à face que perdait Morillon, qui lançait à côté, puis Duras verra Sabol imposer le bout de son patin devant sa ligne. Les strasbourgeois font le siège de la zone pendant près d’une minute, les organismes souffrent et Cerkovnik fait faute. L’Etoile Noire se déploie à 4 contre 3 mais ne trouvera pas la brèche.

Chamonix en tirs de barrage

Strasbourg : Duras s’élance mais heurte la botte de Sabol.
Chamonix : Le buteur maison Johnston prend son élan et feinte parfaitement le portier de l’Etoile Noire.
Strasbourg : Thomas Mathieu lance, mais une fois encore, Sabol détourne de la jambière.
Chamonix : Fujerik s’élance, feinte et compte ! 4-3 à 70’00

Les Pionniers s’imposent au bout du suspens 4 buts 3 après tirs aux buts, grâce aux deux sauvetages de Sabol conjugués à des réussites de Johnston et Fujerik. Deux points importants pour Chamonix. De son côté Strasbourg débloque son compteur sur la glace de Bozon. Des locaux qui regretteront certainement de n’avoir pu forcer la décision lors des nombreux jeux de puissance et qui devront à l’avenir éviter les pertes de palets dans leurs territoires, qui ce soir, leur auront coûté trois buts pleinement évitables. Néanmoins, l’essentiel est là. Les Pionniers renouent avec le succès, après six matchs sans victoire, et empochent du même coup 2 points précieux dans la course au maintien. Prochain rendez-vous pour la troupe de Leime sur la glace de Charlemagne face aux Lions de Lyon, dimanche, 17 heures.

RETROUVEZ LES REPLAYS DES MATCHS SUR FANSEAT !

Envie de voir ou de revoir une rencontre, REVIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON ! Retrouvez le replay des matchs sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre à domicile des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre