Une nouvelle belle combativité

Après une prestation remarquée et une belle combativité contre Lukko, Chamonix retrouvait ce vendredi une autre formation d’Elite finlandaise, celle de SaiPa, et de son entraîneur chef Tero Lehtera, également coach lors du Camp d’entraînement estival Camp 21 Hockey Performance, à Chamonix. Face à cette formation figurant régulièrement en 1/4 de finale du championnat finlandais, nos Pionniers allaient avoir fort à faire et devaient à nouveau composer sans Santeri Saari, Malo Ville et Samuli Kivimaki. David Sätmark, incertain après un palet reçu au visage manquait également à l’appel.


Belle combativité, SaiPa plus réaliste

Le début de rencontre est équilibré. SaiPa obtient des chances, mais Chamonix parvient, par des contres, à se montrer dangereux à son tour. Les intentions sont bonnes et l’intensité mise en place laisse présager d’une belle opposition. Les passes d’armes et les occasions sont partagées. SaiPa trouve pourtant l’ouverture sur un contre. Ramstedt sert Zaborsky dans le slot pour l’ouverture du score, 0-1 à 12’23. Nos Pionniers ne s’en laissent pas conter et jouent leur jeu. Lagarde vient faire dévier un excellent service de Terrier, mais Westerholm le stoppe en dernier rempart. SaiPa accélère, et Chamonix doit davantage défendre en fin de période. Sullivan est chassé et il ne faudra que 12 secondes à Robin Salo pour trouver la partie supérieure du but de Sabol, 0-2 à 17’28 [5-4]. 2 buts à 0 après vingt minutes.

Dominés, mais efficaces

Le premier dix du tiers médian est délicat pour nos chamoniards. SaiPa est omniprésent en territoire des Pionniers et appuie ses offensives. Zaborsky touche le montant gauche sur une occasion en deux temps. La domination est sans partage dans ce deuxième round. Malgré la nette mainmise, Widen parvient à apporter un peu de danger sur le but de Westerholm. Le suédois s’échappe, mais son tir est bloqué par le portier. Chamonix se libère quelque peu après un quart d’heure difficile. Coulaud, parfaitement servi, profite du retard du cerbère au second poteau pour convertir l’offrande de Widen, lui même mis en bonne position par Briand, 1-2 à 34’49. Les hommes de Saarikoski soufflent et sont plus entreprenants depuis la réduction de l’écart. Andersen réalise un petit numéro sur la droite pour se recentrer, mais son revers est bloqué par le gardien finnois. L’ultime minute offre deux occasions nettes aux joueurs de Lethera qui verront encore Sabol sortir le grand jeu. Les haut-savoyards remportent le tiers médian et s’offrent une nouvelle bonne référence après deux périodes.

Neuf minutes de trop

La partie reprend de plus belle. Chamonix est le premier à replanter une banderille et confirme la combativité entrevue lors des deux premiers vingts. Briand manque le cadre en lançant excentré côté droit. Les chamoniards qui bénéficieront même d’un powerplay après 4 minutes dans la période. Dans l’exercice, Mermoux touche la barre sur la fin du jeu de puissance, mais le palet ne passe pas la ligne. Chamonix, séduisant dans ce début de 3e tente de faire fructifier ses offensives par des contres tranchants. Sammalmaa entre en zone avec beaucoup de vitesse, s’ouvre une brèche et lance au but. Leroux se jette sur le retour accordé, mais manque de peu de ramener les siens. Malgré une excellente attitude, nos Pionniers se voient punis à 9 minutes du terme de cette rencontre. Jere Seppala trouve le haut du filet depuis la droite, 1-3 à 51’04. Les joueurs de Saarikoski prennent un coup sur le casque et encaissent une nouvelle unité par Santeri Virtanen dans la même minute, 1-4 à 51’55. La fin de match est difficile physiquement et SaiPa appuie là où ça fait mal. L’expérimenté Teemu Ramstedt, ex-pensionnaire de KHL et particulièrement brillant sous le maillot de l’Amur Khabarovsk, part en contre attaque à 2 contre 1 et touche la lucarne droite de Sabol, 1-5 à 57’01.

Victoire de SaiPa 5 buts à 1. Malgré une très bonne résistance et une extrême combativité durant près de 50 minutes (2-1 à la 51ème minute) face à cette équipe finlandaise de Liiga, les hommes de Saarikoski ont dû s’incliner et retrouveront les Dragons de Rouen, demain après-midi, dans le cadre de la dernière rencontre de cette Coupe des Bains 2019.

#GoPionniers

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Au Vieux Campeur
  • MGM
  • Pracartis
  • BPI France
  • Bouverat Pernat