Un point, mais des regrets…

Les Pionniers accueillaient ce mardi soir les Boxers de Bordeaux pour le compte de la 39ème journée de SYNERGLACE Ligue Magnus. L’occasion d’une rencontre haletante entre deux prétendants aux play-offs. Chamonix empochera un point supplémentaire, mais éprouvera des regrets, à l’image de la réaction d’après-match de son attaquant Loïc Coulaud, frustré par le scénario de cette fin de rencontre…


Une longueur d’avance

Première pénalité bordelaise après moins d’une minute de jeu. Il ne faudra que 5 secondes à Salonen pour marquer sur le premier lancer, 1-0 à 0’58 [5-4]. Chamonix démarre bien et met sous pression des bordelais qui tentent d’exploiter les contres. A leur tour, les bordelais partent à 5 contre 4. Les hommes de la haute-vallée résistent au boxplay. Les Pionniers passent proches de doubler la mise et le doute s’empare du quatuor, qui décide de demander la vidéo et confirme que le puck n’a pas franchi la ligne. Fort d’un bon état d’esprit en début de partie, les locaux se créent de bonnes situations, mais la précision des passes empêchent aux mouvements de parvenir à des lancers menaçants. Sätmark est chassé à moins de 5 minutes du terme. Chamonix s’implique défensivement et repousse les assauts. Dans les ultimes instants, Mermoux reçoit un excellent service de Salonen dans l’enclave. Le défenseur dévie, mais Fouquerel veille. L’ultime offensive est une occasion franche, mais le disque qui flirtait avec la ligne de but ne la franchissait pas ! 1 but à 0 après vingt minutes.

Les erreurs se paient cash

Le début de deuxième période offre un long temps-forts aux bordelais, qui profiteront de ces quelques bonnes minutes pour inverser la tendance dans cette opposition. Tolvanen shoote, le puck est contré et Légaré s’en emparait pour battre Sabol en break, 1-1 à 20’43. Chamonix souffre et paye cash ses erreurs défensives. Un mauvais changement défensif en back-check offre un 2 contre 1 aux bordelais, qui l’exploitent immédiatement, 1-2 à 26’13. Les Pionniers dans le dur refont surface sur une double supériorité offerte. Kazarine marque sur la deuxième phase de supériorité, bien servi par Eriksson depuis la gauche, 2-2 à 28’43. Bordeaux est touché par un nouvel appel arbitral et Chamonix reprend un peu de confiance, sans parvenir à faire fructifier un nouvel avantage sur le 5 contre 3 qui suivra. Terrier renvoie l’ascenseur des punitions à un peu plus de 2 minutes du terme de ce deuxième acte et écope de 25 minutes pour un coup de genou, qui devrait le voir suspendu pour au moins un match suite à cette pénalité de match reçue. La défense fait bloc en cette fin de deuxième période dans une période de grande souffrance. 2 buts partout après quarante minutes. Chamonix, malgré de nombreuses supériorités n’est pas parvenu à maintenir le cap. Tout est à refaire dans cette rencontre.

Pas de vainqueur

Chamonix résiste à sa fin de punition majeure et reprend le jeu à son compte. Une résistance qui semble galvaniser la troupe de Timo Saarikoski. Bordeaux est sous pression et ne sort pas de la zone. Andersen intercepte une passe et fusille Fouquerel sans assistance, 3-2 à 44’40. Deux supériorités sont accordées aux nôtres par les hommes zébrés dans un temps fort local, mais nos hommes ne parviennent pas à breaker. Une fois n’est pas coutume, la situation se renverse et Bordeaux part en jeu de puissance pour une faute de Tolvanen, en difficulté ce mardi soir. Besson le rejoint plus tard et donne une nouvelle flèche aux girondins. Dans un nouvel effort défensif, Sätmark bloque le premier shoot de ce jeu de puissance, qui revenait directement à la palette de Poudrier, qui avec du temps, ajustait Sabol, 3-3 à 53’08. La tension est à son comble dans cette fin de rencontre. Aucun but ne sera marqué entre les deux formations, place à la supplémentaire.

OT, powerplay & tirs aux buts

Les Pionniers gèrent bien leur début de prolongation, provoquant même une pénalité dirigée contre Jonathan Lessard. Malgré ce powerplay, Chamonix ne force pas la décision. Pour la seconde fois en deux matchs face à Bordeaux à Richard Bozon et après Anglet, les tirs aux buts sont institués pour départager les 2 équipes. Malgré deux tirs aux buts marqués par Eriksson et Tolvanen, les Pionniers s’inclinent sur leur glace de Richard Bozon, sur un tir au but décisif inscrit par Loik Poudrier, 3-4 à 70’00.

Défaite frustrante des Pionniers de Chamonix 4 buts à 3 au terme de cette séance de 5 tireurs. Les locaux engrangent une unité toujours importante à engranger dans cette lutte intense et effrénée pour les play-offs, mais pourra nourrir des regrets. Punis par quelques erreurs techniques évitables en phase défensive et par le manque de réalisme aux moments clés, les joueurs chamoniards devront encore patienter pour creuser l’écart avec leurs poursuivants directs. Ce soir, les Pionniers comptent 4 points d’avance sur Gap avec 4 rencontres restantes, et 8 points d’avance sur Anglet, qui compte de son côté un match de moins. Chaque point peut compter dans cette course aux séries, mais nos joueurs devront au plus vite sécuriser leur place dans le Top 8 pour récompenser leur bonne saison. Prochain rendez-vous, ce vendredi soir à Grenoble, où les Pionniers affronteront les leaders, les Brûleurs de Loups. 

#GoPionniers

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SYNERGLACE Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers à domicile sur notre site internet.

Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Au Vieux Campeur
  • MGM
  • Pracartis
  • BPI France
  • Bouverat Pernat