Un bon point en Normandie

Les Pionniers de Chamonix retrouvaient les Dragons de Rouen, quelques jours après une victoire étincelante sur leur glace face à ces mêmes normands. Les rouges et blancs retrouvaient l’Ile Lacroix pour une rencontre qui s’annonçait alléchante au coup d’envoi. Oubliée la défaite amère et le non-match face à Briançon, le spectacle a, comme prévu, tenu toutes ses promesses, ce mardi en Normandie, avec à la clé, un point important ramené sur la route.


Score nul à la pause

Rouen domine le début de partie. Sabol fait le métier devant le filet, et Chamonix, en contre, s’offre quelques possibilités, notamment par Lagarde, Leroux ou Kazarine. Les lancers rouennais affluent sur le but chamoniard dans un premier vingt animé, mais les joueurs de la ville Olympique ne sont pas en reste et obtiennent également des positions préférentielles de shoots, à l’image d’Eriksson et de son face à face manqué face au portier slovène des Dragons. Le jeu proposé est ouvert et offensif de part et d’autres. Malgré un ultime ouvrage de Widen sur un bon jeu en triangle, et après un premier acte animé, mais sans but, Rouen et Chamonix regagnent les vestiaires sur ce score de 0-0.

Rouen tient la barre

En début de deuxième période et malgré une bonne occasion amenée par Briand dans les premières secondes, Rouen trompe une première fois Sabol. Lampérier profite d’un rebond consécutif à son propre lancer pour ajuster Sabol en deux temps, et permettre aux siens de mener, 1-0 à 21’20. Malgré une infériorité, Leroux fait parler sa vitesse pour prendre une échappée dans les instants qui suivent. Pintaric fermait la porte devant le jeune français. Rouen insiste dans ce jeu de supériorité, et breake bientôt par Joël Caron, qui prenait toute la défense de vitesse avant de disposer du cerbère haut-savoyard, 2-0 à 29’13. Un jeu de supériorité est institué pour les Pionniers, qui ne profitaient pas de l’occasion pour réduire l’écart dans la première minute. Pourtant, les efforts offensifs portaient leurs fruits. Servi à la bleue par un décalage de Lagarde, Tolvanen adressait un tir précis contre le poteau de Pintaric, battu, 2-1 à 32’00 [5-4]. La partie s’anime et Chamonix revient au score. Terrier, servi pleine enclave par une passe régale de Kazarine depuis l’arrondi, égalisait dans un temps fort chamoniard, 2-2 à 33’18. La formation normande reprend pourtant rapidement le lead. Sabol fait l’arrêt devant Crinon en reprise d’un travail de Nesa, le puck s’élève et Bedin, seul, poussait le caoutchouc derrière la ligne, profitant de la position allongée du portier pour le battre, 3-2 à 33’47. La fin de tiers conserve un bon rythme. Chamonix est volontaire et obtient de bonnes séquences, mais Rouen est également proche du break. Les Pionniers sont menés 3 buts à 2 après un deuxième acte très prolifique en buts.

Un point !

Le 3ème acte est excellent pour Chamonix. Malgré un début de tiers marqué par un nouveau break, validé suite à une longue assistance vidéo, et un soupçon de crosse haute signé Caron en déviation d’un lancer de Langlais, Rouen reprend 2 buts d’avance, 4-2 à 40’53. Ce break n’atténue en rien la combativité visiteuse. Chamonix se livre, et dans son style caractéristique et guerrier, réduit le score deux minutes plus tard. Profitant d’un bon travail de Salonen dans le coin gauche, et d’un puck effleuré par Ville, Eriksson s’en va battre Pintaric d’un superbe revers, 4-3 à 42’27. Les normands sont également entreprenants et reprennent leur double unité d’avance quelques tours d’aiguille plus tard. Le dernier arrivant, Mikko Lethonen ouvre son compteur but et trompe Sabol après une traversée le long de la bande, 5-3 à 43’40. Les Pionniers sont contraints de cravacher de nouveau, mais mettront à profit leur cœur et l’agressivité positive qui caractérise bien souvent ce groupe face aux grosses cylindrées. Il faudra moins de 5 minutes à Andersen pour redonner espoir aux siens. Après un bon travail de Tolvanen, Terrier parvenait à trouver le suédois au second poteau, pour le 4ème but, 5-4 à 48’42. Chamonix se met à bout de souffle pour accrocher un précieux point dans la course aux play-offs. Sabol sort de son but, le jeu s’installe et Sammalmaa bénéficiait de la position de Widen et de son lancer, pour voir Kazarine, aux tripes, sauter sur le retour et lever les deux bras en l’air sur l’égalisation, 5-5 à 59’20.

Rouen tranche

La prolongation offre son lot d’occasion aux deux équipes. A 3 contre 3, les espaces sont immenses et Rouen forçait la décision sur un but signé Koivisto, 6-5 à 63’23. Chamonix engrange un point important dans la course aux play-offs !

Défaite des Pionniers 6 buts à 5 en prolongation. Au terme d’une rencontre où Chamonix est parvenu à plusieurs reprises à revenir au score et à garder ses chances intactes, les joueurs de Timo Saarikoski ramènent un bon point du déplacement en terre normande, au cœur d’une semaine capitale pour la suite des hostilités. Chamonix engrange une unité supplémentaire et recevra les Ducs d’Angers, 2èmes du classement général de SYNERGLACE Ligue Magnus vendredi soir, à Richard Bozon, pour une nouvelle opposition de gala !

#GoPionniers

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SYNERGLACE Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers à domicile sur notre site internet.

Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Au Vieux Campeur
  • MGM
  • Pracartis
  • BPI France
  • Bouverat Pernat