Lyon au bout du bout

Chamonix accueillait les Lions de Lyon pour leur retour à la compétition après la trêve internationale. Privés de leur capitaine Numa Besson blessé, et de leur nouvelle recrue défensive russe Andrei Pervyshin en attente de sa validation, les joueurs d’Heikki Leime retrouvaient en revanche leur attaquant Henric Andersen, de retour de convalescence.


Nul et vierge

La première occasion est chamoniarde dans cette rencontre. D’Arrisso et Higby partent à 2 contre 1, mais le premier voit son lancé stoppé par Stojanovic après une minute de jeu. Les Pionniers entrent bien dans leur match. Les premières fenêtres de tirs demeurent peu menaçantes pour les cerbères en place, mais les intentions semblent de laisser peu d’espaces pour les deux défensives. Chamonix se voit pénalisé à l’endroit de Glévéau après 5 minutes, pour crosse haute. Lyon n’en profitera pas. Le LHC obtiendra une seconde chance à un joueur supplémentaire, sans pour autant débloquer le compteur. Dans un premier acte qui se cadenassait en milieu de période, Chamonix obtenait à son tour un powerplay avec le même résultat que leurs opposants du soir. Les plus belles situations lyonnaises interviennent dans les derniers instants du premier acte. Lavrovs chauffe la mitaine de Sabol qui stoppait la tentative du revers en extension, puis Mickevics se manque en échappée. Pas de but après vingt minutes de jeu entre Pionniers et Lions.

Compteur bloqué

Lyon bénéficie d’un jeu de puissance dans les premières minutes du tiers médian, campant dans la zone défensive pionnière. Sabol se montre, par deux fois, décisif. Chamonix réplique de retour à 5, mais la partie demeure vierge au tableau d’affichage. Dans une rencontre plutôt fermée, les locaux se montrent incisifs par séquences, à l’image de bonnes fenêtres de tirs prises par Freeman et Fortman en milieu de zone. D’Arrisso écope de deux minutes de pénalités pour une faute peu évidente en zone offensive. Le quatuor chasse le n°12 pour 2 minutes + 10 minutes. Jacklin s’assoit à son tour au banc d’infamie et laisse les siens à 3 contre 5 pour une grosse quarantaine de secondes. Occasion en or pour les lyonnais, qui n’en profiteront pas pour prendre le devant. Sur le jeu de supériorité, les officiels semblent omettre un accroché sur Higby, qui tentait de prendre son envol en contre, mais le jeu se poursuivait. Chamonix contenait les assauts des joueurs de Rhône et effectuaient son retour à 5. Un peu plus tard, Fauchon déborde côté droit, Kazarine reprend au deuxième poteau. Le disque est contré par le portier qui ne parvient pas à geler le caoutchouc, malgré un coup de sifflet intempestif des officiels du soir. Score de parité et suspens toujours intact après 40 minutes de combat.

Juste à temps !

Lyon impose une forte pression en début de troisième période. Dangereux dès les premiers instants du troisième vingt, les lyonnais sont logiquement récompensés lorsque qu’Ankerst profite d’un Sabol masqué pour prendre à défaut le gardien slovaque, 0-1 à 41’14. Chamonix tente de réagir et multiplie les incursions en zone offensive. Lyon défend bien son territoire. Les locaux obtiennent 5 minutes de jeu de puissance dans cet ultime tiers, pour une grossière faute de Breton dans le dos. Chamonix ne se montre pas assez agressif et ne tente que très peu sa chance dans ce long rush en powerplay. Heikki Leime prend la décision de sortir son portier alors que le chronomètre annonce une grosse minute à faire. La patinoire explose lorsque, à moins de 35 secondes du terme, Cody Freeman, parfaitement lancé par Sullivan, jette ses dernières forces dans la bataille, dépose son défenseur et trouve la lucarne du portier des Lions, 1-1 à 59’24. Pas de vainqueur après 60 minutes. Il n’y en aura toujours pas après les 10 minutes additionnelles de la prolongation, malgré une double supériorité lyonnaise et l’expulsion d’Erik Higby. Une prolongation qui voyait Sabol briller une nouvelle fois, dans une rencontre que le portier aura marqué de son empreinte.

Lyon tranche aux tirs aux buts

Après une série de 9 tireurs de chaque côté et malgré deux belles réalisations de Perry D’Arrisso, Lyon tranche la rencontre grâce à un but de Ankerst au bout du suspens, 1-2 à 70’00.

Défaite des Pionniers 2 buts à 1 face aux Lions de Mitja Sivic. Une rencontre relativement fermée en terme d’occasions franches, mais qui aura livré un combat de chaque instant entre deux formations très proches l’une de l’autre. Chamonix empoche un point important au retour de la trêve. Prochain rendez-vous pour les rouges et noirs, sur la route, à Angers, vendredi soir. 

Feuille de match

#GoPionniers

RETROUVEZ LES REPLAYS DES MATCHS SUR FANSEAT !

Envie de voir ou de revoir une rencontre, REVIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON ! Retrouvez le replay des matchs sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre à domicile des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • Bouverat Pernat