Le Pionnier dévisse

Nos Pionniers accueillaient les Gothiques d’Amiens dans le cadre de la 8ème journée de SYNERGLACE Ligue Magnus. Auteurs de deux belles prestations face à Bordeaux, puis sur la glace de Mulhouse, nos chamoniards espéraient faire fructifier leur bonne dynamique malgré les absences de Clément Mermoux et Malo Ville, blessés.


Excellente entame !

Dans la première paire de minutes, les Pionniers tentent de prendre le jeu à leur compte. Jasper obtient la première bonne banderille du revers face à Savoye, qui stoppait la tentative. Boivin lui répondait sur une possession où Sabol intervenait en deux temps, bloquant le disque proche de sa ligne. Amiens impose un bon rythme aux locaux dans le début de rencontre. Pourtant les Gothiques sont pénalisés contre Dan Gibb. La séquence ne donne rien, mais Chamonix ouvre le score, par Jasper, en reprise d’un bon jeu de Tavernier sur le retour à 5, 1-0 à 10’19. Une seconde opportunité se présente en supériorité pour Chamonix. Les Pionniers ne laissent pas passer l’occasion. Lagarde décale astucieusement Kazarine qui trouvait le filet ouvert sur sa reprise instantanée, 2-0 à 12’30 [5-4]. Chamonix joue bien offensivement et n’est que très peu inquiété par une timide équipe d’Amiens, qui s’avèrera bien plus tranchantes dans les deux périodes suivantes de la rencontre. Dans les ultimes minutes, Masson passe proche de tripler la mise en contre, mais Savoye serre les bottes au bon moment. Chamonix regagne les vestiaires avec un break d’avance, 2 buts à 0.

Chamonix sombre

Les intentions amiénoises ont changé de retour des vestiaires, et ce sont les hommes de la Somme qui réduisent la marque dans les premiers instants d’un deuxième tiers qui s’avèrera catastrophique pour la bande de Saarikoski. Sabatier décale Leclerc qui prenait le meilleur sur un Sabol battu pour la première fois de la soirée, 2-1 à 24’33 [5-4]. Chamonix peine défensivement en ce début de deuxième et Amiens revient dans la partie. Fredriksen prend le centre et distille un lancer dans la partie supérieure, 2-2 à 27’30. Le deuxième vingt est à l’inverse du premier. Les montagnards déjouent et un nouveau powerplay est offert aux visiteurs.
Sabol sauve les meubles à 4 contre 5, mais sur le retour de Sullivan au cœur de la défense après sa pénalité, Boivin prend le meilleur et donne les devants aux Gothiques, 2-3 à 31’38. Nos hommes sont dans le dur et l’équipe visiteuse profite de l’occasion pour appuyer son excellent deuxième tiers. Plus mordants, les Gothiques breakent profitant d’une largesse laissée par l’arrière-garde. Romand s’y engouffre, 2-4 à 37’00. Sur la séquence qui suit et dans les derniers instants du tiers, les rouges croient se relancer. Susanj lance en force et fait filet de loin. Le but est refusé après vidéo arbitrage. Chamonix est mené de deux longueurs après un tiers terrible, 4 buts à 2.

Défense trop permissive

En troisième, nos hommes partent avec de meilleures intentions, mais manquent de réalisme dans le dernier geste, ne mettant en péril le portier Savoye que trop peu souvent. Susanj s’avance pleine enclave, mais son tir manque de précision. À l’autre bord, Guillaume Leclerc connaît plus de réussite et trouve la lucarne droite de Sabol battu depuis le centre de la zone, 2-5 à 46’56. L’addition est lourde, mais Chamonix entretient un peu d’espoir. Tavernier travaille fort plein axe pour délivrer sa deuxième assistance de la soirée. Le franco-finlandais décale Masson qui frappait le filet de plein fouet, 3-5 à 49’17. Les joueurs de Mortas tiennent leur succès et jouent avec les faiblesses chamoniardes du soir. Sevcenko, 3-6, puis Beaudry, ajoutent les 6 et 7èmes buts dans dix longues dernières minutes, au cœur d’une défense trop permissive, 3-7 à 57’05.


Défaite des Pionniers 7 buts à 3. Un résultat lourd pour des Pionniers pourtant très bien embarqués en première période, mais qui auront sombré dans le tiers médian, multipliant les erreurs défensives et perdant le fil de la rencontre après vingt bonnes minutes. Si les Gothiques ont su profiter de l’offrande, nos hommes doivent désormais placer le focus sur leur concentration durant 60 minutes et corriger les errances défensives, qui ce vendredi, ont certainement mis en péril une équipe qui semblait embarquée avec confiance dans sa rencontre.

#GoPionniers

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • MGM
  • Benedetti-Guelpa
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • BPI France