Des Scorpions glaçants de réalisme !

Les Pionniers de Chamonix retrouvaient leur antre de Richard Bozon, ce vendredi soir, pour une rencontre qui opposait nos chamoniards aux Scorpions de Mulhouse, tombeurs successifs de Grenoble et Briançon lors de leurs dernières sorties. Devant les caméras de Sport en France, nos joueurs ont tout tenté, mais se sont heurtés à une véritable muraille devant le filet mulhousien…


Chamonix domine, les Scorpions devant

Chamonix entre bien dans la partie et la ligne française Terrier – Masson – Kara amène le premier danger. Papillon et sa défense résistent aux trois lancés successifs du capitaine. Un ultime rempart qui, d’ailleurs, permettait aux siens de tenir dans un début de match à l’avantage des chamoniards. Les Scorpions ouvriront pourtant la marque contre le cours du jeu. Deux de nos hommes se percutent en zone offensive, le contre mulhousien s’orchestre rapidement. Robichaud met sur orbite Marcotte, qui ouvre le score, 0-1 à 4’53. Malgré cette ouverture du score, la formation chamoniarde reste menaçante, mais manque de réussite dans le dernier geste, frustrée jusque-là par un excellent gardien alsacien. Les occasions se multiplient malgré l’avantage mulhousien au score Leroux, Lagarde, Ville, les lancers affluent, mais le score n’évolue pas. Si Chamonix joue un jeu offensif, les Scorpions jouent davantage en contre. Sur un powerplay en deuxième partie de période, Rychagov butte à son tour sur la botte du portier en état de grâce dans ce premier vingt. Chamonix dispose du momentum un long moment dans ce premier acte, mais le perd brusquement à 3 minutes du premier intermède. Ville et Susanj sont chassés successivement et laissent à Mulhouse une double supériorité. Sabol s’y distingue et maintient les siens à une longueur avant la fin d’un premier acte animé et positif en nombre d’occasions de but pour nos chamoniards. Manque désormais le dernier geste.

Le réalisme paie

Chamonix doit déjà défendre dans les premiers instants de l’acte II de cette partie. Durand est pénalisé, mais le boxplay est solide côté montagnard. Mulhouse maintient la pression et la ligne en place ne peut sortir pour changer. Les Scorpions enfoncent alors le clou sur un tir de Crête dévié par Jurik au terme d’un long effort offensif, 0-2 à 25’17. Avant la mi-match, Chamonix se voit pénalisé. Hilding est chassé pour 2 minutes + 10 minutes. Occasion dont ne profiteront pas les alsaciens, puisque ces derniers seront à leur tour punis. Melin part au cachot. Sur le 4 contre 4 pourtant, les joueurs de Gagnon prennent une avance plus conséquente. Ville perd le disque après avoir contourné le filet, et le piège mulhousien se referme une nouvelle fois sur nos hommes. En contre, les joueurs de l’Est conclut pour la troisième fois de la soirée par Campbell, 0-3 à 29’12. Malgré le score, nos hommes tentent une révolte. Terrier, puis Ville prennent leurs tentatives, mais Papillon est encore et toujours impeccable. Chamonix fait le jeu, mais Chamonix se heurte à un gardien béni. Nos hommes sont menés de trois longueurs après quarante minutes de jeu.

Papillon porte les Scorpions

Les locaux tentent d’imposer leur rythme au retour des vestiaires, mais se heurtent à nouveau à une défense solide de leurs opposants du soir. La troupe de Gagnon fait preuve de solidarité dans les moments délicats et prive toujours nos joueurs de l’ouverture de leur compteur but, alors que le chronomètre égrène inexorablement les secondes qui les séparent du coup de sifflet final. Devant le filet alsacien, Quentin Papillon est intraitable et repousse toutes les tentatives du club aux trente titres. A l’image d’une énième tentative du capitaine Masson en break, Chamonix ne parvient pas à forcer la décision. Papillon est omniprésent et gratifie encore les quelques membres présents dans l’enceinte chamoniarde d’un arrêt important de la mitaine. Alors que le chronomètre affiche moins d’une minute trente à faire, Chamonix joue son va-tout et sort Sabol. Jordan Mugnier, le plus chamoniard des mulhousiens venait faire trembler les filets qu’il avait rempli dans son enfance au sein du CHC mineur et concluait le tableau mulhousien en cage vide, 0-4 à 58’47.


Défaite des Pionniers de Chamonix 4 buts à 0. Portés par un Quentin Papillon impérial, les Scorpions de Mulhouse s’imposent et poursuivent sur leur lancée. Déterminant, le portier alsacien a littéralement porté à bout de bras ses coéquipiers, malgré de très nombreuses situations chamoniardes. Après un beau succès à Nice, Chamonix marque un nouveau coup d’arrêt dans une rencontre dominée au chapitre des lancers avec 44 tentatives repoussées par le cerbère des Scorpions. Prochain rendez-vous dès mardi prochain face aux Brûleurs de Loups. Le coup d’envoi sera donné à 19h.

#GoPionniers


MATCH PRÉSENTÉ PAR BONTAZ !


SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison, retrouvez l’intégralité des matchs de SYNERGLACE Ligue Magnus sur internet ! Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • MGM
  • Benedetti-Guelpa
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • BPI France