Belle combativité…

Nos Pionniers recevaient ce vendredi soir les Dragons de Rouen dans une confrontation haute en couleurs. Une rencontre qui pouvait, en cas de succès, rapprocher les rouennais d’un nouveau titre de Champion de France en SYNERGLACE Ligue Magnus, qui cette année sera attribué au vainqueur de la saison régulière. Avec de nombreux absents ou incertains et face à une formation rouennaise extrêmement performante, nos chamoniards se sont battus comme des diables malgré une excellente adversité.


Chamonix devant après 20 minutes

Sabol était titularisé dans la cage chamoniarde. De l’autre côté du glaçon, Matija Pintaric gardait le filet des joueurs du bord de Seine. Chamonix obtenait rapidement les deux premières occasions de la rencontre. Le puck vient fleureter avec le poteau de Pintaric par deux fois dans la première trentaine de secondes, sous l’impulsion du premier trio chamoniard. Malgré cinq premières minutes plutôt dynamiques sur le front de l’attaque, Susanj est le premier pénalisé et Rouen part en powerplay pour deux séquences consécutives, qui resteront sans conséquence directe au score, grâce à un excellent Sabol et à une défense concentrée. Le rythme imposé est intense. Si les normands dominent territorialement, les contres chamoniards trouvent des fenêtres intéressantes, ne laissant pas les locaux en reste. Masson est d’ailleurs à quelques centimètres de profiter de l’une d’elles, sur une déviation consécutive à une passe de Rychagov. Les Dragons maintiennent la pression dans la zone chamoniarde jusqu’en fin de période, se heurtant à un Sabol en bonne forme, mais récoltant une nouvelle supériorité numérique à leur encontre, à 3 minutes de la fin du premier acte. Flood lance, la déviation touche le poteau droit de Sabol, mais les rouennais sont pénalisés sur la fin de séquence. Sanction immédiate pour les visiteurs. Sur l’engagement à 4 contre 4, Lagarde sort le palet et Rahikainen envoie un missile dévié par Rychagov parfaitement placé dans l’enclave, 1-0 à 18’18 [4-4]. Les pénalités ne s’annulent pas et Chamonix peut poursuivre en jeu de puissance, tentant de breaker en fin de vingt. Aucun but ne sera marqué dans l’ultime minute de jeu. Chamonix mène 1 but à 0 après les vingt premières.

Rouen opportuniste

Les locaux attaquent le tiers 2 en powerplay. Rahikainen est surpris par la sortie de prison de Lamarche et le défenseur rouennais lance sur le poteau. Chamonix l’a échappé belle, mais la menace est toujours bien présente. Guttig est repris irrégulièrement par Susanj en territoire défensif et le jeu de puissance rouennais refait surface, pour la quatrième fois de la soirée. Sabol brille dans l’exercice sur un nouveau jeu défensif solidaire. Les Pionniers résistent à cette nouvelle infériorité. De retour à 5, les assauts chamoniards sont plus évidents et le momentum tourne en faveur des hommes de Saarikoski. Les Dragons s’en sort d’extrême justesse sur un excellent travail du capitaine chamoniard qui nécessitait un arrêt réflexe de Pintaric, puis sur une passe de Convert, que pensait reprendre Coulaud et qui échouait de peu à la base du poteau gauche. Ce même Convert, qui voyait un tir dévié mourir à quelques centimètres du poteau droit. Les Pionniers obtiennent à leur tour un powerplay qui ne permettra pas de doubler la mise, et, malgré le momentum, verront les jaunes revenir au score. L’attaque rouennaise entre avec vitesse dans la zone et Guttig profite d’un contre favorable pour revenir à la marque, 1-1 à 35’55. Le coffre est forcé une première fois par la troupe de Lhenry, et la seconde lame intervient quelques secondes plus tard. Le puck ne sort pas de la zone et profite à Joris Bedin qui réceptionnait un bon service de Chakiachvili pour porter le score à 2 buts à 1 juste avant le deuxième intermède, 1-2 à 38’44. Rouen est opportuniste. Malgré un très bon deuxième tiers et une combativité de chaque instant, nos Pionniers sont menés 2 buts à 1 après quarante minutes de jeu.

Rouen à deux doigts du titre !

Le début de troisième période est bon pour nos chamoniards, qui malgré une pression rouennaise en début de tiers, obtiennent un powerplay à un peu plus d’un quart d’heure du coup de sifflet final. Ce dernier vingt est à l’image de cette rencontre, âprement disputé. Chamonix tente de se projeter et s’offre quelques situations, notamment sur des tirs de loin. Rouen résiste et dispose d’une bonne chance lorsque Rychagov est chassé à moins de 10 minutes du terme de la rencontre et se verra accompagné par Sullivan sur la même action, offrant une chance à 5 contre 3 aux hommes de Lhenry, pour deux minutes pleines. La séquence ne permettra pas aux rouennais de se détacher, et Chamonix est même tout proche de recoller. Kara au rebond d’une action bien construite voit son tir détourné dans les airs par Pintaric sur une parade décisive. Rouen résiste à cette offensive et se fini par se détacher définitivement. La jeunesse normande prend ses responsabilités et Tomasino trouve un espace libre à mi-hauteur. Sabol est battu, 1-3 à 55’47. Chamonix joue alors son va-tout et sort son gardien pour tenter de recoller. Numa Besson se manque sur la ligne bleue, et Vigners part seul inscrire le but anecdotique en cage vide, 1-4 à 58’08.


Défaite 4 buts à 1. Malgré un excellent état d’esprit, nos joueurs s’inclinent face à Rouen. Si la partie a très longtemps été disputée, la combativité affichée face à la force de frappe jaune et noire a été résolument positive, comme l’a été la partie du groupe, malgré de nombreuses absences et seulement 3 lignes opérationnelles. Prochain rendez-vous vendredi prochain sur la glace d’Angers, où nos Pionniers affronteront le Dauphin des Dragons pour leur avant-dernière rencontre de la saison.

#GoPionniers


MATCH PRÉSENTÉ PAR TeamWork Management !


SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison, retrouvez l’intégralité des matchs de SYNERGLACE Ligue Magnus sur internet ! Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • MGM
  • Benedetti-Guelpa
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • BPI France