Battu malgré un bon engagement…

Les Pionniers se déplaçaient à Grenoble dans le cadre de la 10ème journée de SYNERGLACE Ligue Magnus. Face à des grenoblois qui l’avaient emporté lors du premier affrontement disputé à Chamonix, nos joueurs allaient avoir fort à faire…


Pas de but, mais des situations !

Le début de rencontre est actif. Grenoble prend possession du territoire chamoniard, mais nos joueurs imposent une bonne attitude défensive, procédant par quelques contres à l’autre bord. Les BDL dominent territorialement, mais le score demeure nul et vierge dans le premier dix. Sabol s’interpose devant Fleury avant la mi-tiers et maintient l’égalité, procédant ici au premier arrêt décisif d’une longue partie pour le portier blanc. Un jeu de puissance est donné aux hommes de Saarikoski, le premier de la rencontre, mais ce dernier ne permettait pas de débloquer le compteur, dans une partie offensive. Un jeu à 4 contre 4 est institué dans les cinq dernières minutes de ce premier acte, et dans l’exercice, Lagarde est tout proche de bénéficier d’un bon travail de Rychagov, seule manque la finition. Grenoble obtient à son tour une bonne chance de démarrer les hostilités en fin de période. Sullivan est envoyé au cachot et un 4 contre 3 est institué pour les dauphinois. Chamonix résiste jusqu’au terme de l’acte premier et le score est vierge après vingt minutes de jeu.

Chamonix débloque, Grenoble termine fort

En début de deuxième période, le rythme reste élevé et Grenoble, comme Chamonix obtient des situations de conclure pour la première fois. Kazarine reprenait en one-timer une passe de Masson, mais manquait de peu le top net. En face, Grenoble pousse, et Richard Sabol se montre à nouveau déterminant. Son arrêt permettra de mettre les siens devant quelques secondes plus tard. Excentré côté gauche du but, Leroux tire dans un angle fermé et trompe la vigilance d’Horak, 0-1 à 25’26. Les BDL remettent le bleu de chauffe et égalise moins de deux minutes plus tard. Fabre se débarrasse trop facilement de Rahikainen et trompe Sabol en glissant le disque au deuxième poteau, 1-1 à 27’19. Chamonix reste menaçant après l’égalisation et les coéquipiers de Masson sont proches de reprendre le lead sur un tir bloqué difficilement par le cerbère local, qui avait vu le puck rouler vers la ligne de but au cœur du trafic. Les BDL se montrent également extrêmement dangereux. Hardy envoie un missile en powerplay, profitant d’un surnombre et fait tinter la barre de Sabol, en réussite sur ce tir. La récompense viendra pourtant quelques secondes plus tard. Les isérois terminent bien la période et Champagne trouve la solution au-dessus de la botte gauche de Sabol, servi sur le même côté par Tartari, 2-1 à 38’08. Les chamoniards souffrent en fin de période et lâchent la garde en fin de tiers médian. La sanction est cruelle et immédiate. Grenoble et son buteur Alex Aleardi prennent un break d’avance dans les ultimes secondes, 3-1 à 39’51. Nos Pionniers sont menés de deux longueurs après quarante minutes d’un éreintant combat face aux Brûleurs de Loups. À noter la sortie sur blessure de Numa Besson en cours de match.

Grenoble assure son succès

En début de troisième, les Pionniers tentent de faire les efforts pour revenir dans la partie. Grenoble contrôle la zone neutre, mais nos hommes parviennent à trouver quelques espaces, malgré une pression dauphinoise forte dans cet acte III. Rahikainen manque sa reprise pleine enclave, et les grenoblois conservent leur avance. Sabol joue d’arrêts spectaculaires pour maintenir le suspense avant la mi-tiers, sauvant coup sur coup des lancers de Champagne et Aleardi. Devant, et à 3 contre 1, Masson décale Lagarde, qui frappait l’équipement de Lukas Horak et ne parvenait pas à réduire la marque, suite à un contre orchestrée de belle façon. Si l’efficacité fuit les chamoniards, elle sourit en revanche à leurs adversaires. Kearney est trouvé dans le slot et dispose du temps qu’il faut pour ajuster un Richard Sabol très en jambe jusque-là dans ce troisième tiers, 4-1 à 51’23. Cette unité n’altère pas la motivation, malgré un score désormais très favorable aux locaux. L’attitude offensive demeure et Chamonix s’applique à réduire l’addition dans les cinq dernières minutes. Le powerplay dirigée contre Munoz ne leur permet pourtant pas de recoller dans cette partie, et Chamonix doit rendre les armes sur la glace grenobloise 4 buts à 1.


Défaite… Malgré un beau combat face à une des grosses cylindrées de notre championnat, les Pionniers de Chamonix s’inclinent 4 buts à 1. Si l’attitude a été positive durant une longue période dans cette rencontre et ce, malgré la blessure de Numa Besson, nos chamoniards se sont inclinés, la faute à des individualités grenobloises en forme ce mardi soir et à un petit manque d’efficacité sur leurs temps forts. Prochain rendez-vous dès vendredi soir, à domicile, où Chamonix recevra le leader, les Dragons de Rouen sur la glace de Richard Bozon ! Coup d’envoi 20h30 ! Rencontre à suivre en direct sur la chaîne Sport en France !

#GoPionniers


MATCH PRÉSENTÉ PAR Secamat – Isermat !


SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison, retrouvez l’intégralité des matchs de SYNERGLACE Ligue Magnus sur internet ! Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

Partager sur les réseaux sociaux
Rejoignez la communauté

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • MGM
  • Benedetti-Guelpa
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • BPI France