Victoire C.A.P.I.T.A.L.E !

Chamonix se déplaçait à Strasbourg, ce dimanche soir, pour le match couperet par excellence, face à l’Etoile Noire. Une rencontre au cours de laquelle le contingent chamoniard a du se passer de son défenseur canadien Luke Juha. Une absence préjudiciable au moment de jouer la rencontre la plus importante de cette fin de saison régulière.


Courte avance

La partie démarre par un important pressing chamoniard en zone alsacienne. Fujerik et Erdugan se montraient les premiers dangereux. Chabera veillait. Strasbourg tentait de réagir rapidement, mais offrait dans la minute suivante, le premier jeu de puissance de la rencontre. Ce dernier ne donnera rien. L’enjeu prend le pas sur le jeu dans les premières minutes. Les transmissions sont imprécises et le jeu est brouillon. Johnston jouait pourtant en relai avec Andersen, mais le suédois lançait sur Chabera, récoltant un nouveau jeu de supériorité sur cette offensive. Ce dernier n’aura pas plus de conséquence que le premier. Chamonix est maître du disque et obtient une nouvelle chance en powerplay. Cette fois, le danger est réel, notamment sur un lancé de Divis qui passait tout proche du poteau droit. Les Pionniers sont récompensés quelques secondes plus tard. Rundgren est servi à la bleue par Loizeau, le finlandais s’avance et distille un lancé du poignet dans la partie gauche du filet, 0-1 à 10’58 [5-4]. Ce but conforte des visiteurs dominateurs et Henric Andersen, après un joli move, se présente face à Chabera. Le portier fait l’arrêt en ultime rempart. Strasbourg connait une meilleure période en fin de première période et Sabol est contraint de tenir son équipe par deux fois face à Duras et Mathieu. En toute fin de tiers, l’Etoile Noire obtient à son tour un premier jeu de supériorité numérique pour une faute de Rundgren, puis une nouvelle punition contre Johnston, qui envoyait involontairement son bâton au visage d’un défenseur strasbourgeois. Les joueurs de Leime résistent parfaitement dans l’exercice et regagnent les vestiaires sur ce score d’1 but à 0 après vingt minutes globalement dominées.

Strasbourg domine et recolle

L’entame de tiers médian est débridée. Chamonix résiste à la fin de son jeu d’infériorité, puis chaque équipe profite des largesses de son opposant pour s’offrir des occasions nettes de buts. La période est disputée. Après sept minutes en deuxième, Sabol sauve les siens d’un arrêt exceptionnel sur sa ligne face à Morillon. Les locaux sont davantage en vue. Le portier chamoniard évite l’égalisation sur un arrêt réflexe suite à un palet dévié dans le trafic. Chamonix est en difficulté face au haut pressing strasbourgeois et se voit logiquement rejoint à la marque. On le sentait venir. Morillon passe pour Duras côté droit, ce dernier repique dans le slot pour Korkiakoski, qui battait Sabol, 1-1 à 29’45. Les Pionniers sont en difficulté et perdent Laplace sur un accroché pour deux minutes. Malgré une grosse opportunité à mettre à l’actif d’Andrew Johnston, Chamonix est en difficulté et ne parvient plus à construire ses actions depuis l’entame de deuxième période. Au terme d’un tiers délicat, les visiteurs, auteurs d’un grand nombre d’imprécisions techniques restent à hauteur. Strasbourg, dominateur dans ce tiers médian, a su recoller. Un but partout après quarante minutes de jeu.

Chamonix termine fort

Les Pionniers repartent du bon pied. Chabera se met en évidence face à Andersen d’une parade mitaine en entame d’ultime vingt. Chamonix confirme ses bonnes prédispositions et trouve rapidement l’ouverture. Servi par Johnston, Crowder s’échappe, tente de lancer, Chabera ne parvient à détourner et voit le puck terminer sa course au-dessus de son épaule, 1-2 à 40’56. Les visiteurs insistent sur leur temps-fort et breakent rapidement. Penz sert Fujerik est lancé côté droit, il sert Loizeau qui expédiait le disque sous la barre. Premier point en Magnus pour le Jérémie Penz qui disputait ce dimanche son deuxième match de Ligue Magnus et une réalisation pour le jeune Loizeau, qui vient récompenser un match très abouti, 1-3 à 44’32. Menés de deux buts, Strasbourg joue désormais son va-tout pour tenter de recoller. Nikkila voyait heureusement Sabol s’imposer en extension sur une reprise où la cage paraissait ouverte. Chabera répondait au Slovaque en dégageant un palet qui aurait sans doute sceller le sort de la rencontre. A cinq minutes du terme, le cerbère chamoniard s’interpose de manière décisive aux devants d’une déviation de Trudeau. L’Étoile Noire pousse, Chamonix résiste parfaitement, prouvant s’il était encore la peine de le faire, sa combativité et sa solidarité défensive. A 2’30 du terme, Chamonix joue de réussite. Sur le lancé de Loup Benoit, le puck s’arrête à quelques centimètres de la ligne de but de Sabol, qui avait perdu le disque des yeux. Rien ne sera marqué durant les minutes restantes.

Victoire des Pionniers 3 buts à 1 et succès C.A.P.I.T.A.L face à l’Etoile Noire de Strasbourg dans l’optique du maintien ! Les Pionniers engrangent trois points supplémentaires à leur dernier rendez-vous face à un adversaire direct. Les joueurs d’Heikki Leime devront désormais patienter, observant la bataille pour l’ultime place qualificative en play-off, qui définira du même coup, les deux adversaires que Chamonix et Strasbourg rencontreront en poule de maintien. Une chose est certaine, les Pionniers ont réalisé ce soir, la bonne opération de cette 41ème journée, avant d’affronter les Gothiques d’Amiens, sur la glace de Richard Bozon, ce mardi soir à 20h30.

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre