Trou noir face aux Gothiques

Chamonix accueillait le 3ème de SAXOPRINT Ligue Magnus, ce mardi à Richard Bozon. Après un succès capital face à l’Etoile Noire de Strasbourg, la troupe d’Heikki Leime allait connaitre une opposition bien plus coriace face aux Gothiques…


On s’observe

Petit round d’observation entre les deux formations en début de rencontre. Matima trouve la première fenêtre de tir amiénoise après un peu plus de deux minutes de jeu. Les équipes s’observent, tentant de débloquer le tableau d’affichage, mais le jeu offensif peine à s’installer, une fois la ligne bleue dépassée. Amiens tente de prendre le contrôle du territoire Alpin, mais Darier et sa défense repoussent les tentatives. Chamonix réplique dans une entame équilibrée. Crowder et Johnston combinent bien, mais le dernier, idéalement servi dans l’enclave, ne parvenait pas à ajuster Buysse. L’intensité grimpait d’un cran lorsque Guillemain et Glévéau décident de s’écharper derrière le but de Buysse. Les deux hommes sont envoyés en prison. Alors qu’il reste moins de six minutes à faire en première, Chamonix obtiendra deux chances en supériorité, mais ne les convertira pas, malgré de très nombreuses actions chaudes aux abords du filet de Buysse. Amiens obtiendra la même chance en fin de séquence, et débutera le second tiers temps avec 1 min 44 d’avantage numérique, malgré un bon lancé de Narbonne dans les ultimes secondes du premier vingt.

Pluie de buts

L’entame de deuxième période parait bonne pour les Pionniers. Les haut-savoyards tuent la pénalité, et se montrent patient dans leur construction offensive. Erdugan manque l’offrande de Johnston et regrette de n’avoir pu trouver le fond du filet, puisque sur le contre suivant, Amiens trouve la faille par Giroux, décalé par Halley dans l’enclave après un joli move plein axe, 0-1 à 24’34. S’en suit une période de doute que les chamoniards ont déjà trop connus cette saison. Sur une grosse toile en sortie de zone, Trabucco intercepte une passe transversale à la bleue. Le canadien, en break, ajuste parfaitement Jimmy Darier en un contre un, et donne deux buts d’avance aux siens, 0-2 à 27’22. Chamonix, comme trop souvent cette année craque littéralement en une poignée de secondes. Mal en point, les locaux connaissent un nouveau trou d’air. Les Pionniers se sabordent. Divis se manque à la relance derrière son filet, Giroux récupère, alerte Romand qui permettait à son tour à Halley de trouver le fond du filet d’un pauvre Jimmy Darier abandonné par l’imprécision de sa défense sur les trois dernières actions dangereuses, 0-3 à 27’51. Amiens est en pleine bourre à la mi-match et assomme les Pionniers. Sur une contre-attaque rondement menée par Joey West, Coulaud est décalé côté droit et fusille le portier chamoniard, depuis la droite, petit côté, 0-4 à 31’44. La partie se débride complètement après un premier tiers des plus fermés et ce quatrième but amiénois aura pour effet de réveiller quelque peu les attaquants Pionniers. Après un but puckcheck en zone neutre, Laplace s’en va d’ailleurs fixer Buysse dans le soupirail droit, 1-4 à 32’19. Chamonix n’abdique pas, malgré sa très mauvaise période et passe proche de réduire la marque. En jeu de puissance, Numa Besson fait tinter le montant droit d’un Henri-Corentin Buysse battu, mais sauvé par son métal. Amiens regagne les vestiaires sur ce score de 4 buts à 1.

Le festival Tommy Giroux

La partie redémarre tambours battants en troisième, et il ne faudra que quelques secondes à Amiens pour reprendre ses quatre unités d’avance. Sur un lancé fond de zone de Smach, Giroux fait parfaitement dévié et inscrit le cinquième but amiénois, 1-5 à 40’29. La période est difficile pour les Pionniers, dépassés par la vitesse d’exécution des joueurs de la Somme. La défense montagnarde est absente et encaisse son sixième de la soirée. Halley sert Giroux au poteau droit, qui battait Darier à raz-glace, 1-6 à 44’08. Chamonix est dépassé mais tente de garder la tête à l’endroit. En powerplay, Glévéau est proche de réduire l’écart, mais Buysse se détend et évite au puck de traverser sa ligne de but. Les amiénois sont irrésistibles et appuient leurs offensives. Giroux poursuit son festival en inscrivant son quatrième but de la soirée, le troisième de l’Acte III. Servi par son indissociable compère de ligne Philippe Halley, le canadien y va d’un cinquième point ce soir, 1-7 à 53’58. Fin de match difficile pour les Pionniers, qui trouveront tout de même les ressources pour inscrire une seconde réalisation. Besson amène le puck en zone, alerte Crowder qui touchait la rondelle, avant de voir Johnston surgir au second poteau, 2-7 à 57’28.

Défaite des Pionniers 7 buts à 2. Un revers logique pour une formation amiénoise bien plus incisive et qui conforte son 3ème rang avec autorité sur la glace de Richard Bozon. Malgré un bon premier tiers, Amiens a su accélérer le rythme et mettre à mal une formation chamoniarde en grande difficulté à la mi-match, et qui aura rendu les armes face à des Gothiques particulièrement efficace sur le front de l’attaque. Chamonix a sombré en deuxième période, se rendant la partie bien difficile à manœuvrer… Prochains rendez-vous pour les Pionniers, vendredi et samedi sur la glace de l’Alp Arena de Gap.

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre