Si frustrant…

Deux jours après une lourde défaite sur la glace de Rouen, les Pionniers recevaient les Boxers de Bordeaux ce dimanche à Richard Bozon. La troisième confrontation entre les deux formations cette saison.


Nul et vierge

Le premier acte est disputé. Chaque équipe obtient des situations, mais Sabol et Fouquerel se chargent de conserver le score nul et vierge. Un premier tiers marqué par de nombreuses punitions et une intensité notable, à l’image de la double pénalité infligée respectivement à Andersen et Dieudé-Fauvel pour dureté excessive. Au chapitre des tirs, Chamonix sera le plus en vue avec pas loin du double de lancés dirigés vers le filet de Clément Fouquerel. 13 tirs à 6 après vingt minutes.

Chamonix prend les devants

En seconde période, les occasions sont nombreuses et Chamonix poursuit sur ses belles intentions. Les Pionniers ouvrent la marque par Paulus Rundgren, qui complétait le service de Luke Juha pour donner les devants aux siens, 1-0 à 21’56. Les locaux jouent très bien en ce milieu de rencontre et se montrent dangereux à de nombreuses reprises. Volontaires à l’offensive et solides sur leurs bases arrières, les hommes de Leime mettent les Girondins en difficulté. Quelques minutes plus tard, Andersen complète une nouvelle situation sur un service de Johnston et fait le break, 2-0 à 23’46. Rien ne sera marqué dans la fin du deuxième acte.

Une minute trente fatale

Dès le retour des vestiaires, Bordeaux joue son va-tout pour revenir dans la rencontre. Les Boxers tentent de réduire l’écart, et peuvent compter sur un bon Fouquerel, qui effectuait les parades aux moments clés sur les contres chamoniards, pour empêcher les locaux de marquer leur troisième but de la soirée. Pourtant bien engagés, les Pionniers sont sanctionnés à de nombreuses reprises dans l’ultime acte de la rencontre. Les conséquences des nombreuses punitions seront terribles pour la formation haut-savoyarde, qui verra les bordelais revenir trop rapidement à une longueur, sur une réalisation signée Spencer Edwards en supériorité, 1-2 à 40’18 [5-4]. Neuf minutes plus tard, bis-repetita. Adam Hughesman enfile l’aiguille en retour d’une passe d’Olivier Labelle et crée l’égalité, 2-2 à 49’19 [5-4]. Pressés par leurs adversaires malgré un début de match très prometteur, les hommes de la ville Olympique se mettent en danger et perdent leurs moyens. Bordeaux en profite et contraint les Pionniers à rendre les armes, quelques secondes plus tard. Desrosiers trouve l’ouverture, servi par Terrier, 2-3 à 50’44. Plus rien ne sera marqué dans cette rencontre, malgré de bonnes dispositions chamoniardes dans les derniers instants.

Bordeaux s’impose 3 buts à 2 à Chamonix. Déception pour les Pionniers qui avaient proposé 40 minutes d’une belle intensité, avant de flancher, la faute à de trop nombreuses punitions enregistrées. Les Boxers auront su profiter de ces situations, chose que les Pionniers n’auront pas pu concrétiser, affichant un 0/6 dans l’exercice. Frustrant revers au regard de deux premières périodes révélatrices d’une rencontre pleinement disputée, mais un état d’esprit qu’il faudra reproduire et compléter dès mardi sur la glace de Nice pour une rencontre à nouveau capitale. 

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre