Si près de l’exploit….

Chamonix avait rendez-vous à Pôle Sud dans le cadre de la 39ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Les Pionniers, opposés aux Brûleurs de Loups grenoblois, trois jours seulement après leur défaite face au leader rouennais, et avec de nombreux blessés toujours à déplorer, allaient devoir trouver les ressources dans une rencontre qui s’annonçait très corsée !


Bonne attitude, trop de punitions

Chamonix obtient la première grosse occasion de la rencontre lorsque Lamboley, servi par Rundgren, venait lancer contre le plastron d’Horak. Les intentions sont bonnes et confirmées sur un palet récupéré par Gléveau qui voyait à son tour son lancé mourir dans les bottes du portier des Brûleurs de Loups. Grenoble ne s’en laisse pas conter et réagit de la meilleure manière. Bisaillon trouve le fond du filet de Sabol sur un powerplay local, 1-0 à 6’24 [5-4]. Malgré cette ouverture du score, les visiteurs ne se désunissent pas et Johnston, au terme d’un joli une-deux avec Lamboley manque de réussite. La période est disputée et équilibrée durant les dix premières minutes. Passé la mi-tiers, Grenoble met davantage de pression, mais Chamonix peut compter sur Richard Sabol, bien en place. A cinq minutes du terme, Johnston prend tout le monde de vitesse, mais écrase son break sur le portier, qui réalisait un nouvel exploit. Malgré de bonnes intentions, les Pionniers se montrent trop indisciplinés et enregistrent une nouvelle punition. La troisième depuis le début de la rencontre. Malgré l’infériorité, Chamonix revient. Gléveau presse la sortie de zone de Dame-Malka, chipe le puck au défenseur, avant d’égaliser en face à face, grâce à un lancé pleine lucarne droite, 1-1 à 16’27 [4-5]. Les BDL et les Pionniers se séparent sur ce score d’un but partout, au terme d’un match disputé, mais territorialement dominé par les locaux, la faute à de nombreuses situations de désavantages numériques.

Nouveau trou abyssal en deuxième

En entrée de deuxième période, Sabol réalise déjà un exploit face à Golicic esseulé deuxième poteau. Grenoble dicte le rythme des minutes inaugurales du tiers médian et s’offrent un nouveau powerplay. Malgré la domination iséroise, Chamonix répond de quelques contres intéressants, à l’image de tentative successive de Loizeau, puis de Johnston à 2 contre 1. Grenoble passera malgré tout devant, avant la mi-match, suite à un échange efficace entre Baylacq et Hordelalay. Le premier trouvait le fond du filet de Sabol, 2-1 à 28’50. Les Pionniers, comme trop souvent actuellement, traversent une mauvaise passe, laissant la liberté à Champagne, de trouver le top net côté gauche, 3-1 à 29’07. Une minute plus tard, Legault trouve une nouvelle fois la lucarne de Sabol, sur un lancé précis et confirme une nouvelle baisse de régime en deuxième période, 4-1 à 30’34 et troisième but en moins de deux minutes encaissé par les Pionniers…  Malgré ce coup dur et une nouvelle infériorité, Chamonix réagit immédiatement et recolle en milieu de match. Johnston met sur orbite Crowder, qui trouve la faille côté droit d’Horak, 4-2 à 32’17 [4-5]. Sans mal jouer, Chamonix est mené. La faute à une mauvaise gestion à la mi-match. Pourtant, les Pionniers demeurent solidaires et obtiennent une première supériorité numérique à 4 minutes du terme de l’Acte II. Durant cette séquence, Juha obtiendra une bonne tentative, isolé côté gauche, mais enlève trop son lancé. Grenoble regagne les vestiaires avec un break d’avance. Les Pionniers pourront une nouvelle fois regretter leur trou d’air en milieu de période. Comme face à Mulhouse et Rouen, Chamonix se met en grande difficulté sur quelques secondes d’inattentions.

Trop tard…

L’entame de troisième est grenobloise. Les coéquipiers de Kyle Hardy multiplient les tentatives. Malgré la domination des hommes de Terglav, Chamonix tente de bénéficier de contres. Johnston manque une bonne entrée de zone après quelques minutes de combat. Le canadien touche ensuite la barre transversale quelques secondes plus tard. La fin de rencontre est très tendue. Les esprits s’échauffent Bruyas est chassé pour attitude antisportive, après un début de « combat » face à l’ex-Pionnier Gabin Ville. Le salut chamoniard viendra une nouvelle fois en boxplay. Chamonix de nouveau sur un contre éclair. Crowder, servi par Johnston, vient une prendre à défaut Horak, pour un doublé, 4-3 à 55’42. Les Pionniers tentent leur va-tout en fin de match et sortent leur gardien. Grenoble passe tout proche de la correctionnelle, lorsque Juha manque de peu de trouver le soupirail gauche sur une reprise en powerplay, mais les Loups résistent et enregistrent une nouvelle victoire à domicile.

Victoire grenobloise 4 buts à 3 et beaucoup de regrets côté Pionniers. Une fois encore, les rouges et blancs auront connu un trou abyssal en deuxième période, et permis à des Brûleurs de prendre trois buts d’avance. Volontaires et combatifs dans le dernier vingt, Chamonix échoue à une petite longueur du 2ème du classement général et pourra regretter son passage à vide… Il faudra à tout prix parvenir à enrayer ces périodes de temps faible lors des prochaines échéances, à commencer par la réception d’Angers, mardi prochain, à Richard Bozon.

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

 

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre