Les Pionniers ont « Allumé le feu »

Les Pionniers rendaient visite au Gamyo Epinal ce mardi à Poissompré. Battus de peu lors de leur premier déplacement dans les Vosges, les hommes de Leime espéraient s’offrir une victoire en territoire spinalien, après avoir arraché un point face aux hommes de Brad Gratton, sur leur glace de Richard Bozon, lors de la dernière confrontation entre les deux formations. Des spinaliens qui comptaient un nombre important de joueurs absents, tout comme les Pionniers qui devaient composer sans Melin et Tassery sélectionnés en Equipe de France U20 pour les Mondiaux, mais également sans Luke Juha, Robin Lamboley, Julien Laplace et Joakim Erdugan, absents.


« Il suffisait d’une étincelle »!

Le début de rencontre est équilibré entre les deux formations. Chamonix est actif sur le front de l’attaque et crée du beau jeu. Les visiteurs ouvrent la marque. Servi par Crowder, Johnston revient à la bleue pour Birbaum. Le Suisse temporise et profite d’un portier masqué pour tromper Isaac Charpentier, 0-1 à 3’44. Les Pionniers sont en jambes et font montre d’une belle maîtrise collective. Ils seront une nouvelle fois récompensés deux minutes plus tard. En supériorité numérique, Crowder décale Andersen, le suédois lance en force. Charpentier détourne, mais Johnston traînait par là et inscrivait la deuxième réalisation au rebond, 0-2 à 5’35 [5-4]. Chamonix réalise une entame de match de très grande qualité et gène considérablement la défense spinalienne. Le Capitaine sent les siens en confiance et prend une nouvelle fois ses responsabilités. Gléveau et Biscard descendent le puck à Birbaum qui a tout le loisir d’expédier un puissant lancé frappé depuis la bleue, trouvant le filet pour la deuxième fois de la soirée, 0-3 à 7’29. Malgré cette parfaite entame, les locaux poussent pour tenter de réduire la marque et provoquent un but plein de réussite. McDonough lance dans la bande arrière, le rebond revient dans le dos de Sabol et termine sa course derrière la ligne de but, 1-3 à 16’53. Chamonix regagne les vestiaires sur cet avantage de deux buts.

« L’envie d’avoir envie »!

Epinal obtient la première situation par Silas. Sabol détourne sur sa ligne et préserve l’écart. Les joueurs de la Haute-Vallée remettent leur bleu de chauffe et trouve une quatrième fois le fond du filet. Servi par Crowder et Johnston, Rundgren lance dans un angle complètement fermé et marque au premier poteau, 1-4 à 22’57. Dans leur dynamique, les Pionniers appuient sur une défense spinalienne gênée par la construction du club de la ville Olympique, qui trouve une nouvelle fois l’ouverture. Fujerik sert Pulliainen au second poteau, qui, en reprise, marque pour la cinquième fois de la soirée, 1-5 à 24’16. Épinal change de gardien. Zan Us remplace Isaac Charpentier, visiblement chagriné de sa prestation. Chamonix joue dans un fauteuil, mais se complique la tâche. Birbaum écope de 10 minutes pour attitude antisportive. Sabol ferme parfaitement les espaces et conserve l’avantage. Malgré l’ampleur du score, les Pionniers connaissent une période de temps faible à la mi-match. A force d’abnégation, le Gamyo marque. Baldwin lance de loin et envoie un lancé précis. Le cerbère Pionnier est masqué et ne pourra intervenir, 2-5 à 34’43. Chamonix est dans le dur et fait le dos rond face aux nombreux assauts du Gamyo. En fin de tiers, Crowder manque un tir de pénalité, mais les hommes de Leime regagnent les vestiaires avec 3 buts d’avance. Il faut désormais tenir pour l’arrière-garde haut-savoyarde.

Chamonix se fait peur

Les Pionniers attaquent le dernier acte pied au plancher et se détachent rapidement. En contre, Leyland Plaire appuie sur ses lames, déborde le défenseur et marque son premier but sous le maillot chamoniard en championnat, excentré côté gauche, 2-6 à 42’37. Un coup de poignard pour les Vosgiens, qui vont pourtant profiter d’une étonnante baisse de régime chamoniarde. Très en jambe, les Pionniers perdent littéralement pied. Épinal réduit la marque. McDonough lance, le puck frappe la bande arrière, et revient dans le dos de Sabol, 3-6 à 45’23. Vingt secondes plus tard, les Pionniers cèdent à nouveau et Briand ramène les siens à deux longueurs d’un lancé tendu depuis le centre de la zone, 4-6 à 45’40. Chamonix traverse un moment de doute et Épinal profite. Trois minutes plus tard, Rapenne puckchecke à la ligne bleue, récupère et fixe Sabol sans assistance, 5-6 à 48’26. Rien ne va plus pour les Pionniers, qui après avoir mené de quatre longueurs, se retrouvent désormais à portée des hommes de Gratton, avec plus de 11 minutes à faire à la période. Leime pose son temps mort et tente de faire baisser la pression. Cet arrêt de jeu aura l’effet escompté. Emmené par un Birbaum en état de grâce, Chamonix reprend une bouffée d’oxygène à l’entrée des dix dernières minutes. Le Capitaine prend ses responsabilités et allume une troisième fois le feu d’un slap précis, 5-7 à 49’37. La partie est décousue. A 7’30 de la fin, Pulliainen voit son but refusé, le palet ayant été poussé du patin. Épinal pousse, Chamonix fait bloc et se montre solidaire après une très mauvaise période en milieu de tiers. Les spinaliens s’offrent une ultime réalisation à une poignée de secondes du terme. Derrière la cage, les Pionniers perdent le puck et voient Épinal revenir à une longueur sur un but de Baldwin, 6-7 à 59’20.

Victoire des Pionniers ! Au bout du suspens et après un troisième acte irrespirable, Chamonix s’impose 7 buts à 6 ! Irrésistibles durant quarante minutes, les visiteurs auront su creuser un écart important, dans ce qui ressemblait à la rencontre référence de la saison, avant de sombrer et de jouer à se faire peur dans le dernier vingt. Un trou d’air sans conséquence directe après cette victoire, mais qui terni quelque peu l’excellente prestation entrevue durant les quarante premières minutes de la rencontre. Succès néanmoins important pour la troupe d’Heikki Leime, qui empoche trois points importants, et de la confiance avant la réception prochaine de Mulhouse, ce vendredi, à Richard Bozon. Très productif à l’offensive, les Pionniers devront conserver cette belle dynamique dans l’efficacité avant une réception capitale face à un concurrent direct au maintien. Comme un symbole à la veille de la mort de Johnny Hallyday, Alain Birbaum, auteur de 5 points est unanimement l’Homme de cette rencontre, grand fan de l’artiste lui et ses coéquipiers ont allumé le feu !

RETROUVEZ LES REPLAYS DES MATCHS SUR FANSEAT !

Envie de voir ou de revoir une rencontre, REVIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON ! Retrouvez le replay des matchs sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre à domicile des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre