L’Histoire inédite du CHC 5/5

Episode 5/5 : de 1980 à 2018. Les villes se révoltent


Depuis quelques mois, nous vous invitons à vous (re)plonger dans l’histoire exceptionnelle du CHC. Une aventure que nous vous proposons en 5 épisodes, qui a débutée il y a plus de 100 ans.

EPISODE 5 : LES VILLES SE RÉVOLTENT

Les années suivants le dernier sacre de 1979, les chamoniards sont souvent sur le podium mais le titre leur échappe. Ce sont les voisins Saint-Gervais et Megève qui en profitent.

A cette même période, on voit émerger de nombreux clubs issus des grandes villes, lesquels bénéficient de budgets plus importants. Pour les concurrencer, Megève et Saint-Gervais décident de fusionner pour créer le HC Mont-Blanc. Chamonix tente de résister mais le club est vite relégué aux seconds rôles.

Au début des années 90, le HC Mont-Blanc et les Français Volants disparaissant, Chamonix revient au-devant de la scène. La ville dispose d’une équipe forte d’individualités avec les Pouget, Bozon, Ville, Barin ou encore le russe Zubkov.

En 1992, les haut-savoyards terminent second du championnat. Malgré l’abnégation de Christophe Ville (élu meilleur joueur français de la saison), le titre revient à Rouen. La saison suivante, ils se hissent une nouvelle fois en finale, grâce notamment à un but de Gérald Guennelon à 40 secondes de la fin de la rencontre face en Reims, en demi-finale. Le CHC est encore privé du titre par… Rouen.

Il en est de même en 1994, malgré l’éclosion d’une nouvelle génération : Opacko, Soghomonian, Aimonetto, Orsolini, Deschaume, Charlet, Margerit, Gras et le gardien Lhenry.
Durant ces trois saisons, Chamonix obtient le titre de vice-champion de France, mais cela marque la fin d’une période.

En 1995, le championnat s’arrête en demi-finale pour les chamoniards, éliminés par l’étoile montante (et filante) Brest. La saison suivante, les inondations condamnent Chamonix à une année blanche. Lors de la saison 1996/1997, la course au titre s’arrête en quart de finale… sur tapis vert (recrutement non valable). Tout doucement le club passe dans l’ombre.

DEPUIS LES ANNÉES 2000

Chamonix ressurgit à la lumière en 2005 en retrouvant le Championnat de Ligue Magnus qu’il avait quitté quelques saisons. En 2008, la Fédération crée le Temple de la Renommée du Hockey Français. Le Club de Chamonix y fait son entrée dès la première année, catégorie des « Batisseurs ».

Depuis, Chamonix est toujours présent au plus haut niveau national. Les hauts-savoyards sont également capables de coup d’éclat comme l’accession en demi-finale du Championnat en 2012 (éliminés par Grenoble). En 2014 (20 ans après la dernière finale), ils iront même se hisser en finale de Coupe de la Ligue. Une finale qui leur échappe en toute fin de rencontre au profit de Rouennais particulièrement bousculés et dominés par les Chamois.

En 2016, Chamonix change de logo et de nom ! C’est la naissance des Pionniers. Après 2 saisons difficiles, les Pionniers de Chamonix retrouvent des couleurs avec un début de saison 2018/2019 plus ambitieux. Pleinement engagés dans la course aux playoffs, les Chamoniards ont à cœur de (re)briller !

#GoPionniers


Découvrir l’épisode 1/5 : les (vrais) pionniers.

Découvrir l’épisode 2/5 : La formation !

Découvrir l’épisode 3/5 : La génération dorée.

Découvrir l’épisode 4/5 : Les derbys.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • Bouverat Pernat