Infériorités fatales, frustration maximale…

Les Pionniers recevaient les Aigles de Nice ce vendredi dans le cadre de la 34ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Avant une rencontre plus que capitale dans la course au maintien pour deux formations bien positionnées dans le mini-championnat qui les oppose, les deux contingents affichaient des états de forme diamétralement antinomiques. Chamonix a vaincu l’Ogre gapençais en fin de semaine dernière et n’a toujours pas perdu à domicile en 2018, alors que Nice reste sur 8 défaites à ses 10 dernières matchs, dont deux revers successifs face à Strasbourg et Amiens, lors des ultimes journées disputées… Mais gare à l’Aigle blessé.


Débuts disputés

Le début de rencontre est peu rythmé. Les deux équipes s’observent et aucune ne parvient à trouver d’intervalle réel. Il faudra attendre la septième minute pour voir la première opportunité de la rencontre sur un tour de cage niçois. Redescendu en défense, Johnston sort la rondelle sur la ligne et sauve ses coéquipiers. Cette occasion galvanise les azuréens, qui poussent les Pionniers à la faute. Juha s’assoit au banc d’infamie. Sur la séquence de powerplay, Hrehorcak s’infiltre, Hampl s’empare du retour côté droit et trouve la faille, 0-1 à 8’32 [5-4]. La partie est plus rythmée après cette ouverture du score visiteuse, et Chamonix ne baisse pas les bras, obtenant à son tour un jeu de puissance pour une faute de Scolari sur Divis. Les rouges et blancs font tourner la rondelle, se montrent très patients et transforment leur avantage numérique sur une belle passe d’Erdugan pour le finlandais Pulliainen. Le grand n°19 marque dans le but ouvert à l’ultime seconde de supériorité, 1-1 à 11’02 [5-4]. Au quart d’heure de jeu, Sabol sort une botte décisive aux devants de Hrehorcak et s’étendait tant qu’il le pouvait pour sortir cette tentative. La réplique est immédiate et Andersen manque la cage, esseulé pleine enclave. Le tiers se termine sur le score d’un but partout.

On se neutralise

En début de deuxième acte, Chamonix est sanctionnée. Fujerik s’assoit au banc des insoumis, sans conséquence au tableau indicateur. A leur tour, les locaux s’enhardissent. Loizeau temporise autour du cadre, sert Rundgren, qui, trop court, ne peut ajuster la mire. Juste avant la mi-tiers, les Pionniers jouent d’un maximum de réussite. Nice se dégage, l’arbitre central, contre la bande, touche la rondelle du patin et remet involontairement Johnston en jeu. Le meilleur pointeur Pionniers repique pour Crowder au second poteau, qui transformait, 2-1 à 28’00. Après quelques minutes difficiles, Nice repart de l’avant et Andres oblige Sabol à une parade réflexe en avant de sa zone technique, bien imité par Koroshun face à Pulliainen à cinq minutes de la seconde sirène de pause. Dans une partie toujours très disputée, les joueurs de Leime sont une nouvelle fois appelés à comparaître et paient encore le lourd tribut de cette infériorité. Besson s’étant rendu auteur d’une obstruction sur un contre des Aigles. Hampl, de près, inscrit un doublé, à la réception d’un service venu plein enclave d’Andres, 2-2 à 39’11 [5-4]. Pas de but supplémentaire avant la pause, dans une période pourtant dominée par les locaux. Deux buts partout après quarante minutes de jeu.

L’Aigle pique

Les plus grosses occasions sont locales dans ce début de troisième. Johnston, Crowder par deux fois, puis Andersen se heurtent à un Koroshun décisif sur une infériorité azuréenne. Chamonix est à son tour puni et c’est Crowder qui fera s’ouvrir une quatrième fois ce soir les portes du pénitencier. Il faudra d’ailleurs deux arrêts exceptionnels de Sabol sur sa ligne face à Dorey pour éviter aux sudistes de passer devant. La suivante est la bonne pour les Aigles qui encaissent un troisième but en supériorité numérique. Louis Belisle fait sauter la gourde du portier haut-savoyard, 2-3 à 46’33 [5-4]. Nice surfe sur la dynamique de cette réalisation et fait mal à la défensive locale à de nombreuses reprises. Chamonix s’agace et Rundgren est sanctionné d’une méconduite de dix minutes. Malgré ce coup dur, les Pionniers ne lâchent rien. Erdugan lance de la droite, mais Koroshun est bien placé. Nice tient bon. Alors qu’il reste cinq minutes au chronomètre, Leime sollicite son temps-mort. La sirène finale approche lorsque Hrehorcak met Andres sur orbite. Le cerbère chamoniard est une nouvelle fois bien présent pour stopper le break visiteur. Chamonix tente son va-tout et décide de sortir Sabol pour les deux dernières minutes de la partie. A moins de quarante secondes, les locaux se voient refuser l’égalisation. Le puck redescend jusqu’à Juha qui lance dans le trafic. Andersen se jette sur le rebond et marque, mais le trio arbitral avait sifflé, pensant, sans doute, que le portier avait bloqué la rondelle… Erreur arbitrale ou non, le but est en tout cas refusé par les officiels de la rencontre. A huit secondes du terme de la partie, Hrehorcak, toujours lui, clôt les débats en cage vide, grattant la rondelle dans les patins de Numa Besson. Le Slovaque, décidément très à l’aise face à ses ex-coéquipiers, envoie Nice sur la route du succès, 2-4 à 59’52.

Victoire des Aigles de Nice 4 buts à 2. Dans une rencontre extrêmement serrée, les pénalités auront coûté très chères à des Pionniers, pourtant en capacité de faire déjouer leurs adversaires du soir. Frustrante et décevante défaite pour des chamoniards qui auront payés cash leur indiscipline. Les Aigles empochent trois points précieux dans la course au maintien. 

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Retrouvez les buts de la rencontre opposant les Pionniers aux Aigles de Nice de vidéo


Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre