Le Duc s’impose d’une longueur

Chamonix entamait une semaine importante dans l’optique de son maintien en SAXOPRINT Ligue Magnus. Opposés aux Ducs d’Angers ce mardi, les Pionniers comptaient sur cette rencontre pour préparer au mieux le déplacement capital prévu dimanche sur la glace de Strasbourg et plus encore, leur entrée prochaine dans la terrible poule de maintien…


Débuts animés

Premier événement de cette rencontre, la première chez les professionnels pour le jeune joueur U20 Jérémie Penz, qui pour fêter sa première titularisation sera le premier à prendre sa chance en fond de zone. L’action suivante est angevine. Après avoir récupéré la rondelle à l’angle de la bleue, Gagnon jette le disque au coeur de l’enclave. Lacroix tente de dévier, Sabol écarte, mais Bouchard, en embuscade, donne les devants aux siens, 0-1 à 4’40. Chamonix tente de répliquer immédiatement, mais Hardy s’impose. Angers, après un début de match prometteur, voit les Pionniers insister avec plus de volonté. Rundgren lance trop à droite. Chamonix ne profite pas de sa chance en supériorité et voit à l’inverse les visiteurs célébrer pour la deuxième fois de la soirée. Sonne sur un deux contre un trouve le fond du filet, 0-2 à 12’26. Sur une nouvelle opportunité de jeu de puissance, Erdugan est proche de réduire l’écart dans la minute, mais Florian Hardy est parfaitement placé et s’érige en obstacle. La fin de tiers est plus propice pour les locaux qui multiplient les remontées en zone offensives. Johnston réalise un festival, mais voit le disque fuir de peu la transversale du portier de l’Equipe de France. Menés au score, les rouges et blancs fournissent les efforts pour revenir. Juha reprend même en première intention un service venu de la gauche, mais Hardy se jetait de belle manière pour écarter le danger. Deux buts à rien à la pause.

Sabol régale, Chamonix recolle

L’entame de deuxième période est équilibrée entre les deux formations. L’opposition demeure ouverte. Après moins de sept minutes en deuxième, le coach Sonne sollicite son temps-mort. La mi-tiers passée, les visiteurs connaissent une période de domination importante. Sabol s’interpose d’abord devant Bouchard, avant de récidiver à deux reprises face à Sonne par des parades décisives. Chamonix garde la tête hors de l’eau, mais semble éprouver bien plus de difficultés à se montrer dangereux, la faute notamment, à des punitions. Pourtant, dans leur état d’esprit habituel, les locaux vont connaitre une minute de folie. Sur une action en zone neutre, Divis temporise, élimine son vis-à-vis sur avec un superbe move et sert de belle manière Henric Andersen, qui s’échappait en break, et expédiait la rondelle sous la barre d’Hardy, 1-2 à 37’12. Vingt-cinq secondes plus tard, bis-repetita, l’américain déposait une nouvelle galette dans la crosse de son compère de ligne. Le suédois fusille Hardy pour la seconde fois en deux séquences, 2-2 à 37’57. Le tiers se conclut sur ce score nul de deux buts partout. Malgré dix premières minutes délicates, les Pionniers ont recollé au score grâce au duo DivisAndersen qui, en une trentaine de secondes est parvenu à combler l’écart au tableau d’affichage. Deux buts partout après quarante minutes.

Angers au finish

Comme lors de l’acte précédent, les deux équipes s’échangent les possessions dans les premières minutes du troisième vingt. En powerplay, les Pionniers se montrent menaçants, mais Angers résiste grâce à un arrêt sur sa ligne de son portier français. Sur le retour à 5, Gaborit s’amuse dans la défense pionnière, mais Sabol veille lui aussi en ultime rempart. La partie est débridée, les occasions vont d’un but à l’autre. Angers tente d’accélérer et de porter le danger sur le filet d’un Richard Sabol toujours très à l’aise à domicile. Les minutes s’égrainent, et la partie reste pour l’heure sans vainqueur. Très actif dans la rencontre, l’ex-Capitaine Pionniers Clément Masson vient apporter le danger dans la zone de ses ex-coéquipiers, avant qu’Hardy ne détourne à son tour une belle tentative. Chamonix connait une bonne période de possession à quelques minutes du terme, mais Angers conclut pourtant l’affaire sur un contre. Arrosamena, au duel, remonte le long de la bande et accroche le maillot de Cerkovnik, le trio d’officiel ne bronche pas, le jeu se poursuit à droite du but chamoniard, Arrosamena, tente de servir Masson à l’autre bord mais voit sa passe coupée. Dans l’enclave, Lacroix est le premier sur le puck et trouve le fond des filets au plus mauvais moment, 2-3 à 57’35. Chamonix joue son va-tout et sort son portier dans les ultimes secondes de la rencontre. Rundgren obtient une bonne chance dans le slot, mais ne redresse pas suffisamment son lancé. Angers s’impose à Chamonix.

Défaite des Pionniers de Chamonix 3 buts à 2 face aux Ducs d’Angers. Au terme d’une rencontre disputée, Chamonix s’incline d’une longueur. Mené 2 buts à 0 après vingt minutes, les Pionniers avaient pourtant trouvé les ressources nécessaires pour revenir au score, avant de se faire dépasser, dans le money-time, par des Ducs d’Angers qui enregistraient du même coup un succès on ne peut plus important dans la course aux places de choix pour les futurs play-offs. Chamonix doit conserver son état d’esprit, mais se montrer plus tueur, notamment en jeu de puissance, avant un déplacement des plus capitaux à Strasbourg, ce dimanche… 


Retrouvez les buts de la rencontre entre les Pionniers et les Ducs d’Angers

 

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre