Encourageante défaite

Les Pionniers de Chamonix Mont-Blanc effectuaient leur rentrée des classes, en grandes pompes, ce mardi dans leur antre de Richard Bozon. Après une saison 2016-2017 délicate, les coéquipiers du néo-capitaine Pionnier Alain BIRBAUM avaient à cœur de bien figurer dès leur première à domicile face aux Dragons de Rouen et leur impressionnante escadrille. Déjà un gros test pour le contingent chamoniard qui devait composer avec les absences de JUHA et TASSERY. A Rouen, WOHLBERG, manquait à l’appel, suspendu pour cette rencontre.


Rouen devant, Sabol héroïque

Le début de match offre une large domination rouennaise. Les Dragons obtiennent nombre de situations devant le but de R.SABOL, mais le portier assure l’essentiel et maintien les siens dans le match, malgré une première infériorité plutôt bien gérée par les locaux. Les rouges et blancs répondent de quelques tentatives dans l’enclave. Après cinq premières minutes difficiles, les hommes de VILLE reviennent aux affaires en milieu de tiers, poussé par leur public. R.SABOL poursuit son excellente entame, contenant les attaquants rouennais et leurs multiples tentatives. Les Dragons sont récompensés après un peu de plus de dix minutes. GUTTIG fait dévier un lancé fond de zone et raz-glace de CHAKIACHVILI et ouvre le score, 0-1 à 10’47. Malgré l’ouverture du score, le portier chamoniard évite le break, stoppant d’une mitaine circulaire la tentative d’ANTONIETTI. Chamonix obtient des chances sur un début de supériorité numérique, mais rejoint à son tour le banc d’infamie. Les visiteurs regagnent les vestiaires avec une petite unité d’avance dans un tiers qu’ils auront globalement dominé.


Riche en buts

Dès l’entame du deuxième acte, les Dragons sèment la pagaille dans l’arrière-garde locale. Sur un tir lointain, Rouen inscrit le deuxième but de la rencontre. De la bleue, LANGLAIS lance à la cage et voit LAMPERIER dévier dans l’enclave, 0-2 à 20’51. La réaction chamoniarde ne tarde pas. Les Pionniers réduisent la marque. Sur une belle combinaison A.JOHNSTON à la bleue décale D.FUJERIK lancé côté droit, qui transmet à Andersen au second poteau pour la réduction de l’écart, 1-2 à 23’50. Joie de courte durée, puisque Rouen reprend son break d’avance dans la foulée. Roy, esseulé dans le slot trouve le fond des filets de R.SABOL, 1-3 à 24’58. La rencontre est explosive. Les deux formations se rendent coup pour coup depuis l’entame de l’acte 2. Après treize minutes en deuxième, A.JOHNSTON pense réduire la marque d’un tour de cage, mais le trio arbitral refuse le but pour un palet semble-t-il bloqué sur la ligne de but. Dans une période équilibrée, les deux équipes regagnent le repos sur ce break d’avance aux visiteurs.


Les Dragons tiennent la première

L’ultime période de la rencontre démarre par un powerplay local infructueux. Un peu plus tard, R.SABOL, très à son aise stoppe GUTTIG et garde l’espoir. La rencontre est toujours très agréable à suivre. Rouen est tranchant, mais les Pionniers à l’image de sa première ligne ou du vif A.GONCALVES montrent de belles prédispositions. En supériorité, les Pionniers sont récompensés et inscrivent leur deuxième réalisation, mais comme lors du tiers médian, le trio arbitral invalide la réalisation pionnière, sous la bronca du public. D’abord validé par un des arbitres derrière le filet, la réalisation demeurera annulée par Mr Fabre et ses accesseurs. Malgré un grand nombre de situations en supériorité numérique, les Pionniers ne parviendront pas à refaire leur retard. PINTARIC et sa bande tiennent leur première victoire de la saison.

Rouen s’impose 3 buts à 1. Les joueurs de LHENRY auront su mettre à profit leurs individualités pour empocher les trois premiers points de la saison face à des locaux combatifs, et qui auront démontré une belle solidarité et de l’envie à revendre. Malgré deux réalisations refusées, les joueurs chamoniards auront opposé une belle résistance, s’inclinant de deux longueurs face à une écurie qui jouera à coup sûr le haut de tableau, à condition de gommer le trop grand nombre de pénalités que la bande à Mathieu ROY s’est vu infligée.
Vendredi, Rouen recevra Grenoble pour une première rencontre de gala à l’Ile Lacroix. Chamonix, qui devait se déplacer à Lyon, a vu sa rencontre décalée en 8 octobre et sera donc exempté de match. Les Pionniers retrouveront les Scorpions de Mulhouse ce dimanche dès 18 heures à Richard Bozon.


Réactions

Patxi Biscard, attaquant des Pionniers de Chamonix : « On a fait un bon match dans l’ensemble. On a prouvé malgré la défaite que nous avions l’envie et le cœur pour bien faire. On a un groupe soudé où chacun travail pour son coéquipier. Ce soir, on a bien patiné, frappé, mais il nous a manqué le dernier geste. Notre powerplay n’a pas su se concrétiser au bon moment. C’est encourageant et il nous faudra confirmer dimanche contre Mulhouse pour aller chercher les 3 points. J’espère que les supporters continueront à croire en nous toute la saison, car nous avons l’intention de leur montrer de la combativité et du respect pour notre maillot ! »

Joris Bedin, attaquant des Dragons de Rouen : « Ce n’était pas un match facile, d’abord parce qu’on ne savait absolument pas à quel style de jeu on devait s’attendre, comment allait jouer Chamonix aux vues de tous leurs changements. Ils nous ont bien pressés, ils nous ont dérangé et ont été combatifs. C’est une première victoire importante, mais il faut qu’on continue à travailler sur notre jeu et nos automatismes.»

Feuille de match

A.Juillet
Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SAXOPRINT LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre