Coup d’arrêt face aux Gothiques

Particulièrement brillant à domicile depuis quelques rencontres, Chamonix accueillait les Gothiques d’Amiens, qui pointaient à une inhabituelle 10ème place avant le coup d’envoi. Pour l’occasion, la formation d’Heikki Leime allait se parer de rose en lien avec l’opération « Octobre Rose » et en partenariat avec le Comité Féminin de dépistage contre le Cancer du Sein.


Retard à l’allumage

La partie démarre par une longue période de domination des visiteurs. Mieux entrés dans la rencontre, les Gothiques passent les premiers frissons à l’arrière-garde pionnière. Malgré plusieurs incursions dangereuses, Chamonix parvient à réagir après 4 minutes de jeu. Glévéau décale Laplace, mais le joueur centre est trop court pour couper devant le filet. Le début de rencontre est poussif côté local. Les passes sont imprécises et le mouvement trop peu présent pour offrir des solutions. Amiens en profite avec un petit coup de pouce du destin. Bruche récupère un rebond favorable dans le trafic pour conclure, 0-1 à 6’16. Chamonix malgré quelques difficultés dans la construction, tente de répondre. Coulaud obtient une bonne chance de créer l’égalité sur un service de Glévéau, sans succès. Amiens domine face à des Pionniers empruntés, et corse l’addition. West trouve Edwards, laissé complètement seul sur le flanc droit. Ce dernier battait Sabol en lucarne gauche, 0-2 à 9’22. Une minute plus tard, bis-repetita, la défense est trop permissive, mais Suire voit son tir depuis l’enclave bloqué d’une mitaine ferme par Sabol. En fin de tiers les roses obtenaient malgré tout des fenêtres de tirs au terme d’actions construites. Buysse coupe court à la tentative d’Higby et renvoie les siens aux vestiaires avec deux buts d’avance.

Chamonix ne trouve pas la solution

En entame de tiers médian, Chamonix prend plus d’initiative et de lancés en direction du filet adverse. Amiens demeure extrêmement entreprenant et tranchant sur ses attaques placées. En manque de rythme depuis le début de partie les roses mettent du coeur à l’ouvrage, mais demeurent trop peu précis dans leurs transmissions. La réussite fuit le contingent local sur un tir de Besson que Buysse freinait en tout dernier instant. La défense de la Somme se dégageait en catastrophe pour empêcher la réduction du score. Amiens pousse pour inscrire le 3ème, Chamonix tente également de débloquer le compteur, mais Glévéau voit l’ultime rempart réaliser un geste parfait de la mitaine. Alors que les locaux semblent s’approcher de la cible dans un temps fort, leurs opposants se montrent plus réalistes et marquent pour la 3ème fois de la soirée, Bruche encore lui prend à défaut Sabol sur un tir anodin, 0-3 à 37’24. En fin de tiers, Leroux écope de 2′ + 10′ pour une charge à la tête et voit les visiteurs repartir avec 3 buts d’avance avant l’ultime vingt.

Réveil trop tardif

Les Pionniers entrent mieux dans leur troisième vingt. Les coéquipiers du Capitaine Numa Besson seront d’ailleurs récompensés de leurs abnégations de début de tiers malgré une infériorité numérique. Fortman parfaitement décalé par Higby trouve l’ouverture malgré l’infériorité, 1-3 à 40’23 [4-5]. Sur la fin de supériorité, Amiens ne profite pas de l’occasion, mais comptera son but de retour à 5. Giroux surprend Sabol d’un tir soudain dans le top net droit, 1-4 à 21’59. L’opposition s’est rééquilibrée. Les Pionniers se font menaçants, et se redonneront même un peu d’espoir à six minutes du terme. Lagarde réalise un festival plein axe et récupère son propre retour en deux temps, 2-4 à 54’01. Ultime réalisation quelques secondes plus tard. L’amiénois de formation et désormais attaquant Pionniers Quentin Fauchon garde un infime espoir de retour en reprenant un service de Kazarine venu de l’arrière du but, 3-4 à 56’40. Malgré une ultime tentative de retour et malgré la sortie de leur cerbère, les Pionniers échouent à une petite longueur de la formation de Mario Richer.

Victoire des Gothiques d’Amiens 4 buts à 3. Bien mieux entrés dans leur match, les joueurs blancs et noirs se sont rendus le match facile en breakant dans les vingts premières minutes. Chamonix aura couru après le score, embrassant quelques secondes l’espoir d’un retour. De quoi regretter le retard à l’allumage dont se sont rendus coupables les joueurs de Leime dans une rencontre entre deux équipes relativement proches en terme de niveau de jeu. Prochain rendez-vous, mercredi, face aux Boxers de Bordeaux, pour une autre opposition face à un gros morceau de la SYNERGLACE Ligue Magnus.

#GoPionniers

RETROUVEZ LES REPLAYS DES MATCHS SUR FANSEAT !

Envie de voir ou de revoir une rencontre, REVIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON ! Retrouvez le replay des matchs sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre à domicile des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • Bouverat Pernat