Chamonix s’est fait peur

Chamonix ouvrait sa campagne de Coupe de France sur la glace de Chambéry, promu cette saison en Division 1. Ultra-favoris face à la lanterne rouge de D1, les Pionniers allaient connaître une bien difficile rencontre. 


Un éléphant froid de réalisme

Chamonix attaque la rencontre en supériorité numérique après une faute commise à 8 secondes de jeu sur Vojtech Kloz. Chambéry ouvre la marque dans cette rencontre alors que l’on joue depuis moins de 4 minutes. Broyer hérite du disque plein axe et trompe Lucas Mugnier, titularisé pour la première fois cette saison, 1-0 à 3’43. La réaction ne se fait pas attendre longtemps, puisque vingt secondes plus tard, Freeman égalise sur un service d’Higby, 1-1 à 4’03. Chamonix domine, mais le portier des locaux et sa défense parviennent à renvoyer tour à tour les offensives. Après 11 minutes dans un premier acte largement dominé territorialement, Numa Besson se fait intercepter à la bleue. Le contre chambérien va au bout. Mugnier est battu, 2-1 à 11’34. Chamonix réagit immédiatement par Jacklin, mais Spano parvient à toucher du casque et détourne la tentative. La domination est chamoniarde mais le score n’évolue pas malgré un bon angle de tir trouvé par Kazarine à deux minutes du terme de l’acte 1. Chambéry crée pour l’instant la surprise et mène 2 buts à 1.

Encore trop permissif

La partie reprend. Chamonix emmène le disque en zone offensive mais demeure muet. Le contre s’orchestre côté droit. Cardinal lance, Mugnier touche le disque mais encaisse son troisième but de la partie, 3-1 à 21’22. Coup de froid sur la formation pionnière et un but qui aura eu pour conséquence de réveiller une formation haut-savoyarde trop peu entreprenante. Besson réduit l’écart en catapultant un tir puissant au fond des filets de Spano, 3-2 à 23’56. Quelques minutes plus tard et à 4 contre 4, Scott Jacklin ramène les siens sur une action en deux temps, 3-3 à 25’27. La partie s’anime encore un peu plus lorsque les Éléphants, ultra-combatifs, reprennent les devants d’un lourd lancé de la bleue dévié par Hierman, 4-3 à 27’31. A la mi-match, Leime décide d’abréger le calvaire vécu ce soir par Lucas Mugnier. Le jeune portier, en manque de rythme sort, consoler par tous ses coéquipiers et son entraîneur sur le banc. Malgré cela, Sabol encaisse un but à froid, Hierman bat le portier et permet aux siens de mener 5 buts à 3, 5-3 à 31’52. Chamonix plie, mais ne rompt pas. Klimicek ramène les siens d’un lancé précis dans le bas du filet alors qu’il reste moins de 5 minutes à faire en deuxième, 5-4 à 35’20. Chambéry conserve sa longueur d’avance en fin de 2ème période et regagne les vestiaires virtuellement qualifiés.

Juste à temps…

Chambéry fait ce qu’il faut en entrée de période et trouve d’entrée la solution. Roehl profite d’un décalage de pour trouver la partie supérieure, 6-4 à 40’58. Chamonix sent le souffle de l’élimination et changer d’attitude. Les joueurs de Leime sont plus agressifs et accélèrent davantage leur jeu de transition. Une quarantaine de secondes après ce nouveau but chambérien, Fauchon garde l’espoir sauf en profitant d’un retour de lancé, 6-5 à 41’39. Dans la minute qui suit, le duo Lagarde-Higby s’offre l’occasion d’égaliser, mais Spano fait le spectacle en plongeon. Chambéry obtient un jeu de puissance, mais c’est le moment que choisit Chamonix pour reprendre espoir. Sur le boxplay, Briand est bloqué dans la bande côté gauche, il dégage le puck pour Klimicek, lancé. La passe du défenseur dans l’enclave décolle, mais Coulaud la reprend de volée et inscrit le 6ème but, 6-6 à 45’49. Chamonix est parvenu à revenir et ne laissera plus de place au doute, face à des Éléphants qui baissaient logiquement pavillon physiquement, après un match plein. Jacklin en profitait pour permettre aux siens de mener pour la première fois de la rencontre, 6-7 à 50’48. En fin de match D’Arrisso profite d’une cage vide pour permettre au banc chamoniard de souffler, 6-8 à 58’21. Kloz ajoutait le 9ème dans le filet désert, 6-9 à 59’58.

Victoire des Pionniers 9 buts à 6 dans cette rencontre de Coupe de France, engagée et disputée. Une opposition plus difficile que prévu pour des Pionniers trop permissifs. Le club des Pionniers tient à féliciter comme il se doit la belle prestation de son adversaire du soir, lui souhaitant une belle fin de saison en Division 1 !

#GoPionniers

Feuille de match

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre
  • Pracartis
  • Bouverat Pernat