Chamonix grille son deuxième joker

Les Pionniers se déplaçaient à Nice dans le cadre de la 2ème journée de la Poule de Maintien avec un objectif clair, ramener quelque chose de leur déplacement sur la Cote d’Azur, après la déception du premier match. Des haut-savoyards qui retrouvaient pour l’occasion leur gardien numéro 1 Richard Sabol, légèrement blessé jusqu’à lors.


Légère domination

Chamonix rentre bien dans son match et monopolise la rondelle en zone offensive. Melin lance au but, Koroshun peine à bloquer et s’y reprend par deux fois pour stopper la rondelle. Divis insiste après cinq minutes de jeu, bien alerté par Andersen. Bonne mise en action chamoniarde, mais Jérémie Penz écope des premières minutes de pénalités dans un début de tiers globalement dominé par les visiteurs. 2 minutes + 2 minutes pour crosse haute. En infériorité, Chamonix résiste bien sur la première situation, s’offrant même une situation de contre par Erdugan. Le suédois manque le break face à Koroshun. Le boxplay tient le coup et les Pionniers demeurent à hauteur, après une bonne période niçoise. Nice trouve de plus nombreuses solutions la mi-tiers passée et il faut un excellent Sabol pour conserver le score nul et vierge. En toute fin de période, Teemu Loizeau, virevoltant depuis l’entame obtient une première supériorité numérique et contraint Dorey à s’assoir au banc d’infamie. Le premier acte se termine sur ce score nul et vierge. Un premier acte sans grande folie, mais globalement dominé par des Pionniers appliqués et qui auront obtenu quelques situations intéressantes, et notamment un face à face manqué par Joakim Erdugan.

Des buts et du jeu

En entrée de deuxième période, Chamonix attaque par le bon bout. Andersen déborde, sert Johnston, omniprésent dans ce match, qui coupe la passe et surprend Koroshun après quinze secondes dans le tiers médian, 0-1 à 20’15. Nice ne laisse que très peu de temps le doute s’installer et revient rapidement dans la rencontre. Lou Bogdanoff se rappelle à ses bons souvenirs chamoniards et égalisent quelques secondes plus tard, battant Sabol de près, 1-1 à 21’59. La partie est équilibrée. Les fenêtres de tirs sont nombreuses de part et d’autres. Sabol tient la maison sur un nouveau jeu de puissance dangereux côté niçois, mais Andres trouve la faille sur une action qui suit, 2-1 à 30’29 [5-4]. On prend les mêmes et on recommence. Chamonix ne doute pas et imite son adversaire du soir. Johnston se bat pour récupérer la rondelle, la glisse à Crowder qui contrôlait, temporisait, et trouvait l’ouverture, 2-2 à 31’53. Les deux équipes se tiennent dans une partie haché et intense. Si les attaques s’affichent, les défenses, elles, peinent à contenir les assauts. Erdugan est chassé pour une mauvaise charge sur Mahier. Andersen le rejoint quelques instants plus tard et laisse les siens à 5 contre 3. Chamonix, solidaire, résiste à sa double infériorité et obtiendra même une supériorité numérique en fin de tiers. Deux buts partout après quarante minutes. Chamonix entamera le dernier acte à 5 contre 4.

Chamonix peut regretter

Chamonix ne trouve pas la faille sur sa supériorité et Melin écope d’une punition à son tour. En infériorité, et contre le cours du jeu, Fujerik profite d’une erreur niçoise pour déposer le disque entre les bottes de Koroshun, 2-3 à 42’51. La tension est palpable dans les deux camps. Chamonix met à profit quelques contres pour profiter des espaces laissés par les niçois, qui de leur côté, donnent tout pour revenir à la marque. Les visiteurs connaissent une bonne période et poussent pour refaire leur retard. La partie gagne encore en intensité et Hrehorcak est renvoyé aux vestiaires pour Nice. 5 minutes + 20 minutes contre l’ex-Pionniers pour un coup de coude sur Rundgren dans le coin défensif gauche. Chamonix met en place sa tactique pour se mettre à l’abri, mais les sudistes reviennent pourtant immédiatement à la marque alors que les Aigles évoluent à 4 contre 5. Kubus trouve la faille, 3-3 à 50’09. Chamonix bénéficie de temps pour tenter de reprendre l’avantage, mais Nice résiste bien, aidé par des chamoniards peu mordants dans l’exercice de cinq minutes. Occasion gâchée pour les joueurs de la Haute-Vallée. Les Aigles s’en tirent sans encombre. Les Pionniers ont laissé passer leur chance, et Erdugan est pénalisé par le trio arbitral dans le money-time pour une faute contestable. Jugé à retardement, le joueur de Chamonix est puni sur la séquence ! Nice reprend l’avantage sur ce coup du sort et assome définitivement des Pionniers puni sur une nouvelle infériorité numérique, 4-3 à 56’35. Sonné, Chamonix ne parviendra jamais à faire son retard et encaissera une dernière unité en cage vide par Bagin, 5-3 à 58’49.

Défaite rageante 5 buts à 3, et défaite inquiétante pour les Pionniers qui enchaînent un second revers de suite et voient Strasbourg, vainqueur du Gamyo d’Epinal, revenir à 4 points, alors que s’amorcent deux confrontations directes entre les deux équipes. Dans une rencontre équilibrée, les pénalités auront, comme face à Épinal il y a quelques jours, coûté très cher à des haut-savoyards pourtant globalement entreprenants à l’offensive, mais bien trop permissifs en défensive. Mardi, Chamonix accueillera l’Etoile Noire et, dos au mur, n’a désormais plus d’autre choix que de tout faire pour repousser des alsaciens actuellement en pleine confiance. Deux victoires face aux alsaciens assureraient le maintien en Elite, mais aujourd’hui plus que jamais…  Rien n’est fait ! Le suspens est à son comble !

SUIVEZ TOUS LES MATCHES DE LA SAISON EN STREAMING !

Cette saison encore, retrouvez l’intégralité des rencontres de SAXOPRINT Ligue Magnus sur internet !
Rencontre à suivre en direct sur Fanseat.

BILLETTERIE EN LIGNE

Réservez dès aujourd’hui vos places pour la prochaine rencontre des Pionniers sur notre site internet.
Cliquez ici pour réserver votre billet.

Partager sur les réseaux sociaux
NEWSLETTER DES PIONNIERS

Liens officiel

  • SYNERGLACE LIGUE MAGNUS
  • FFHG

Partenaires institutionnels

  • Chamonix
  • Région Rhône Alpes Auvergne
  • Conseil Départemental Haute-Savoie

Partenaires majeurs

  • Au Vieux Campeur
  • Setam
  • Bontaz Centre